arrêt maladie

Message

PERLOUNE
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 30 novembre 2010 à 18h06


Bonsoir à tous et toutes,

Voilà 4 ans que je suis libérale en milieu rural, j'ai monté seule ma patientèle très rapidement et j'ai du trouver des collaboratrices pour m'aider à prendre en charge tout ce petit monde. Nous sommes actuellement 4 idels tournant sur 2 belles tournées matin et 1 grosse tournée du soir. La charge de travail est importante et en ce moment nous sommes en période d'incompatibilité d'humeur. Nous arrivons à gérer ces désagréments au quotidien en ne montrant pas à nos patients nos divergences, mais depuis quelques temps je me sens complètement dépassée alors que je suis une battante d'ordinnaire.
Je mets ça sur le compte de ces 4 années à bosser et n'être quasi qu'une infirmière. Je me suis mise un peu trop de coté et j'en paie le prix.

Ce matin, j'ai fait une grosse crise d'angoisse en pleine tournée ne pouvant plus rouler sur ma route de campagne ... Ma collègue et amie a terminé la tournée pour moi et m'a envoyé à coup de pied aux fesses chez mon doc !
Résultat : arrêt de travail pour depression pdt un mois ! moi qui ne me suis jamais arrétée depuis 10 ans que je suis infirmière ! Ca fait mal !

Bref ! la question technique est : comment déclarer cet arret de travail ? Je suis assurée chez generali pour les IJ. Quels documents dois je leur envoyer ? et à la cpam ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Message

KIRI
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 30 novembre 2010 à 18h45


Logiquement tu dois envoyer ton arrêt de travail ! fais en une photocop surtout ! moi je sais qu'à la MACSF la dépression est exclue !!

Message

PERLOUNE
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 30 novembre 2010 à 18h51


merci de ta réponse ! En fait le mot dépression n'est pas noté sur l'arret de travail donc je pense ne pas avoir de problème.

Message

cedmorg
Administrateur

Voir plus


Date du message : mardi 30 novembre 2010 à 18h52


à la CPAM rien
à Generali, un coup de fil pour qu'ils t'envoient un dossier de prise en charge
au bout de 90j, un coup de fil à la CARPIMKO.

ATTENTION,

je sais que ce n'est pas évident à prévoir, mais essaie de te projeter audelà du 1° mois d'arrêt....
penses tu que cela doit durer??

je te dis cela parce que faire marcher les IJ risque d'être plus préjudiciable qu'autre chose à moyen et long terme.

* tu dois avoir un truc genre 15j de franchise dans le cas d'une maladie?? si c'est le cas déjà d'office tu ne toucheras que 15j d'IJ sur le premier mois.
* d'autre part il faut être sur de toi pour le diagnostique, et ne pas déclarer un arrêt de "complaisance". L'assurance est en droit de demander une expertise.
* Cet arrêt, et ce diagnostique vont te suivre par la suite. Si tu veux contracter une autre assurance IJ ou changer le montant de tes IJ auprès de la Generali, tu va te confronter à une exclusion ou à une majoration (élevée!!) de tes cotisations, de même si tu dois faire un prêt immobilier ou autre dans les prochaines années, tu seras embêtée +++. en général les questionnaires médicaux remontent aux 5 dernières années, parfois plus.

Je ne dis pas que tu n'as pas une bonne raison de t'arrêter, mais il faut bien reflechir avant de se hâter à déclarer ton arrêt à l'assurance.

en tous cas, bon courage à toi !!

Partenaires du site testés et approuvés:

INFIMAX
votre logiciel infirmier

CAPMEDICAL
gestion de ma prévoyance, de ma mutuelle, de mon assurance IJ ainsi que de mon assurance de prêt

Message

PERLOUNE
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 30 novembre 2010 à 19h03


cedmorg : Merci pour ton soutien, je vais potasser mon contrat generali ce soir et prendre la décision finale en connaissance de cause. Je pense que l'arrêt n'ira pas au-delà d'un mois car je suis habituellement forte ! Je suis tombée une fois et j'ai besoin de me recentrer mais je ne suis pas anéantie et je vais remonter doucement.

Donc fonction du contratgenerali je prendrai un mois "sabatique sans solde" !!

Message

cedmorg
Administrateur

Voir plus


Date du message : mardi 30 novembre 2010 à 19h12


si ton arrêt doit être court, alors je te déconseille vivement de le déclarer à ton assurance.

En revanche, si tu dois prendre un traitement et être soignée autrement que par du simple repos, alors à mon avis déclaré ou pas ça te suivra quand même alors autant le déclarer et récuperer les pépettes là ou tu peux.

je suis en arrêt depuis 4 mois pour un problème au niveau du rachis, et je peux te dire que c'est vraiment galère les assurances ....

Partenaires du site testés et approuvés:

INFIMAX
votre logiciel infirmier

CAPMEDICAL
gestion de ma prévoyance, de ma mutuelle, de mon assurance IJ ainsi que de mon assurance de prêt

Message

PERLOUNE
Membre

Voir plus


Date du message : mardi 30 novembre 2010 à 19h24


oui je m'en rend compte maintenant que j'y suis confrontée !!
Je dois revoir mon médecin la semaine prochaine, en attendant pas de traitement medicamenteux et si d'ici là ça ne va pas mieux j'aviserai.

Pas évident ! on n'a pas assez de galère avec le souci de santé il faut en rajouter avec la paperasse !! les joies du libéral !

Message

calie
Membre

Voir plus


Date du message : dimanche 5 décembre 2010 à 16h04


excusez moi de m'incruster je suis arretée suite a une hospit de 4 jours pour contractions fin du 5ieme mois de grossesse je dois rester a la maison a present avec du repos je n'envoie rien a la sécu ???
je trouve quand meme degue de préferer ne rien déclaré plutot que de faire marcher sa prevoyance lorsque l'arret est court !on est impuissante !!!!a quoi ca sert de payer une prevoyance chaque mois et ensuite on a peur de l'utiliser car on craint les represailles !!!!on est vraiment les dindons de la farce !
repose toi bien en tout cas !!!j'aurais fait pareil de toute facon !l.le liberal a quand meme de beaux inconvenients !