Test pcr

Message

lydia11
Membre

Voir plus


Date du message : mercredi 13 janvier 2021 à 09h09


Bonjour
Doit on avoir une attestation de formation d un laboratoire pour pouvoir effectuer les tests pcr ?
Une collègue va être contrôlé et on lui demande cette attestation sinon elle devra rembourser cette facturation
Merci
Lydia

Message

bibi
Administratrice

Voir plus


Date du message : mercredi 13 janvier 2021 à 21h41


Bonjour ,en principe non ,nous sommes déjà formés ,ca fait partie de nos compétences

Message

bedelph
Membre

Voir plus


Date du message : mercredi 13 janvier 2021 à 22h16


qui va la controler?
c un acte inscrit a la nomenclature, non soumis a entente prealable! ou autre et puis cela fait partie de nos competences infirmiere...c est comme faire un prelevement pour analyse d urine, ou pour test grippe (c est un ecouvillon aussi...)

La vie est belle et mérite bien d être vécue!

Message

bibi
Administratrice

Voir plus


Date du message : jeudi 14 janvier 2021 à 01h30


source MACSF
Citation :

Pour pallier au manque de personnel et à l’allongement des délais d’obtention des résultats, la liste des professionnels, autres que les biologistes médicaux, habilités à effectuer des tests de dépistage du génome du SARS-CoV-2 par RT-PCR et plus récemment des tests antigéniques rapides a été largement étendue.

Quelles sont les personnes habilitées à réaliser les tests ?
Les catégories de professionnels de santé, autres que les biologistes médicaux, habilités à réaliser des prélèvements sont :

les médecins,
les chirurgiens-dentistes,
les sages-femmes,
les infirmiers,
les techniciens de laboratoire médical,
les manipulateurs d’électroradiologie médicale,
les étudiants en médecine et en soins infirmiers (cf. arrêté du 8 juin 2020).
> Covid-19 : les étudiants en médecine et soins infirmiers autorisés à effectuer des prélèvements

De plus, conformément aux dispositions des arrêtés du 24 juillet 2020, du 16 octobre 2020 et du 15 septembre 2020, peuvent également réaliser ces actes, sous la responsabilité d’un médecin, d’un pharmacien ou d’un infirmier :

les étudiants en odontologie, en maïeutique et en pharmacie,
les aides-soignants,
les préparateurs en pharmacie,
les auxiliaires de puériculture,
les ambulanciers,
les masseurs-kinésithérapeutes.
> Les Kinésithérapeutes peuvent réaliser des tests RT-PCR

… et pour une zone et une période définies par le représentant de l'Etat :

les sapeurs-pompiers professionnels et volontaires,
les sapeurs-pompiers de Paris,
les marins-pompiers de Marseille,
les équipiers secouristes des associations agréées de sécurité civile.
Tests antigéniques rapides : médecins, pharmaciens et infirmiers
Dans le cadre d’un dépistage individuel, ces professionnels sont autorisés à réaliser des tests antigéniques par prélèvement nasal (cf. l’avis de la HAS du 8 octobre et l’avis du 24 septembre 2020).

L’arrêté du 16 octobre 2020 détaille les conditions dans lesquelles ces tests peuvent être effectués sur des personnes asymptomatiques, hors personnes contact ou personnes détectées au sein d’un cluster et sur des personnes symptomatiques.

Pour ces dernières, quatre conditions sont cumulativement requises :

la personne doit être âgée de 65 ans au moins,
elle ne doit présenter aucun risque de forme grave du Covid-19,
le résultat du test par RT-PCR ne peut être obtenu dans un délai de 48 heures,
le test antigénique doit être réalisé dans un délai inférieur ou égal à 4 jours après le début des symptômes.
L’annexe à l’arrêté précise les conditions matérielles à réaliser des tests par les professionnels habilités, en matière d’accueil, de locaux, de procédure d’assurance qualité et de formation.

Des consignes particulières ont été communiquées aux EHPAD sur le déploiement accéléré des tests antigéniques dans ces établissements accueillant des personnes à risque de forme grave.

Les conditions de formation à la réalisation des tests
Concernant les tests RT-PCR
Les professionnels doivent attester avoir suivi une formation spécifique à la réalisation de l’examen conforme aux recommandations de la Société Française de microbiologie (SFM) et dispensée par un médecin, un biologiste médical ou un infirmier diplômé d’Etat.

Pour les tests antigéniques
Une formation est dispensée aux professionnels dans le respect des conditions prévues par le fabricant. Ceux ayant bénéficié, dans le cadre de leur formation initiale d’une formation théorique et pratique à l’utilisation de tests similaires, sont réputés avoir suivi cette formation
.

Message

bibi
Administratrice

Voir plus


Date du message : jeudi 14 janvier 2021 à 01h36


source ONI
Citation :

L’infirmier peut-il effectuer le test endonosal à l’aide d’un écouvillon?
Ce test relève de la compétence de l’infirmier en application de l’article R.4311-7 du code de la santé publique qui dispose : « L'infirmier ou l'infirmière est habilité à pratiquer les actes suivants soit en application d'une prescription médicale ou de son renouvellement par un infirmier exerçant en pratique avancée dans les conditions prévues à l'article R. 4301-3 qui, sauf urgence, est écrite, qualitative et quantitative, datée et signée, soit en application d'un protocole écrit, qualitatif et quantitatif, préalablement établi, daté et signé par un médecin : […] 37° Prélèvements non sanglants effectués au niveau des téguments ou des muqueuses directement accessibles ; 38° Prélèvements et collecte de sécrétions et d'excrétions »

En outre, dans un avis du 6 mars 2020, la Haute autorité de santé a précisé : « des prélèvements nasopharyngés profonds par écouvillonnage ou des prélèvements des voies respiratoires basses (crachats, lavage bronchoalvéolaire) sont réalisés le cas échéant au domicile du patient par un professionnel de santé autorisé (notamment médecin, biologiste médical, infirmière diplômée d’Etat) et portant les équipements de protection individuelle recommandés. »

Message

bibi
Administratrice

Voir plus


Date du message : jeudi 14 janvier 2021 à 01h43


la formation pour réaliser le prélèvement nasopharyngé est obligatoire et doit être conforme aux recommandations de la société française de microbiologie.

Arrêté du 16 octobre 2020 modifiant l’arrêté du 10 juillet 2020

« V.-Par dérogation aux articles L. 6211-7 et L. 6211-13 du code de la santé publique et à l’article 1er de l’arrêté du 13 août 2014 susvisé, le prélèvement nasopharyngé, oropharyngé ou salivaire nécessaire à l’examen de détection du SARS-CoV-2 peut être réalisé, à condition qu’il atteste avoir suivi une formation spécifique à la réalisation de cette phase conforme aux recommandations de la Société française de microbiologie et dispensée par un professionnel de santé déjà formé à ces techniques, par :
« 1° Un médecin, un chirurgien-dentiste, une sage-femme, un pharmacien, un masseur-kinésithérapeute ou un infirmier ;

La formation initiale ne suffit donc pas, puisque la formation doit être conforme à des recommandations inexistantes avant juillet 2020 !
Donc pour les ARS la formation pour les tests RT PCR est obligatoire mais pas selon l'ONI .....
par contre aucune obligations pour les tests antigéniques ,là dessus tout le monde est d'accord