Catégorie : article sponsorisé

Velonomy : Gagner du temps, faire des économies ou se sentir mieux dans sa peau d'IDEL ?

vendredi 26 novembre 2021 par Brigitte Femenia

La mobilité quotidienne professionnelle des infirmiers libéraux est un sujet d'actualité.

La circulation devient un problème dans la majorité des centres villes de France, d'autre part le nombre de stationnement se restreint, mais ce n'est pas tout car la voiture devient également de plus en plus cher.

Source : www.velonomy.com

Auteur : GREGOIRE

Pilulier Medipac : aujourd’hui, je ne reviendrais pas en arrière 

mardi 9 novembre 2021 par Brigitte Femenia

Infirmier libéral depuis 35 ans, Thierry Munini utilise dans sa pratique quotidienne le pilulier Medipac® préparé en pharmacie. Pourquoi a-t-il choisi, depuis déjà dix ans, de déléguer au pharmacien la préparation de certains piluliers ? Pour quels avantages ? Témoignage

 

« J’exerce dans un cabinet où nous sommes 6 associés et nous sommes organisés autour de quatre tournées. Dès que nous avons découvert l’existence des piluliers Medipac® sécurisés, nous avons souhaité les expérimenter. Et cela fait maintenant dix ans que je les ai mis en place avec l’un de nos pharmaciens. Actuellement, une vingtaine de piluliers sont ainsi préparés en pharmacie pour nos patients fragiles, polymédiqués.

 

Déjà, nous sommes libérés d’une tâche fastidieuse, répétitive et peu valorisante. Ensuite, les piluliers sont à usage unique, au niveau hygiène, c’est beaucoup mieux. Avec notre recul d’expérience, on s’est aperçu qu’il y avait beaucoup moins de risques d’erreurs que lorsque nous préparions nous-mêmes les piluliers au cabinet ou au domicile des patients. Ensuite, la traçabilité nous apporte une garantie supplémentaire en termes de sécurité. Aujourd’hui, je ne reviendrais pas en arrière.

 

Mais le principal avantage que j’y vois concerne notre accompagnement infirmier auprès des patients. Par exemple, lorsque nous avons une séance hebdomadaire de surveillance clinique infirmière, notre demi-heure n’est pas là pour nous permettre de préparer les piluliers mais de discuter de la thérapie avec le patient et de faire de l’éducation thérapeutique. Non seulement, avec Medipac®, je gagne tout ce temps de préparation mais je peux facilement voir si les cases ont été ouvertes ou non. C’est un bon moyen d’initier le dialogue avec le patient pour faire le point sur son traitement, discuter des médicaments qui n’ont pas été pris et de faire le lien avec les résultats de la biologie. Je suis convaincu que le support Medipac® permet de m’aider à valoriser mon rôle infirmier dans l’accompagnement du projet thérapeutique du patient.

 

J’y vois également d’autres bénéfices. Tout est sécurisé. Notre acte d’administration peut être tracé grâce à l’application mobile. Lorsque nous avons fini les plaquettes, nous les remettons dans le sac à cet effet que le pharmacien nous a fourni et nous le lui rendons lorsque nous récupérons les nouvelles plaquettes. Tout est géré et est détruit par Cyclamed. Il n’y a aucun risque que les plaquettes se retrouvent dans une poubelle et les données du patient sont parfaitement protégées.

 

Lorsque nous avons besoin d’adapter certaines molécules comme le Préviscan®, nous demandons au pharmacien de l’extraire des blisters. Le médicament nous est donné en boîte pour qu’on puisse réaliser nos adaptations selon les résultats de la biologie. Pour autant, on peut, si on le souhaite, entrer dans l’application mobile la posologie appliquée, tracer et enregistrer l’observance de la molécule. Il suffit de se mettre d’accord avec le pharmacien, c’est un vrai travail de collaboration qui s’instaure avec l’IDEL.

 

Si je suis un défenseur du pilulier Medipac®, c’est aussi que je suis convaincu qu’il peut nous aider à apporter la preuve, vis-à-vis de nos tutelles, du rôle indispensable qui est le nôtre auprès des patients tant dans l’accompagnement à la prise médicamenteuse qu’à la prévention de l’iatrogénie et des hospitalisations évitables. »

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.medissimo.com

ou sur notre page FB 

 

Pour essayer vous aussi, Medipac, c’est très simple, contactez-nous afin de programmer un rendez-vous téléphonique avec l’un de nos conseillers santé :

www.medissimo.fr/pro/contact-pro/ objet : demander un rendez-vous avec un téléconseiller.

Source : medissimo.fr

Auteur : MEDISSIMO

Santé : comment lutter contre le mal de dos au bureau ?

lundi 8 novembre 2021 par Brigitte Femenia

Avec la recrudescence des comportements sédentaires de nos jours, nombreuses sont les personnes qui connaissent des douleurs lombaires par moment. En effet, quand on passe beaucoup de temps assis dans les transports ou au bureau, il semble normal d’avoir de temps en temps mal au dos. Ce problème a priori banal peut devenir assez sérieux au point de causer d’énormes souffrances à un individu. Quelles attitudes alors adopter pour ne pas en arriver là ? Voici des recommandations dignes d’un professionnel de la santé.

Optimiser sa posture au bureau

Le mal de dos, contrairement aux apparences, ne constitue pas un problème réservé à des personnes très âgées. Il ne concerne pas non plus spécifiquement une tranche de la population, à l’instar des manœuvres qui soulèvent ou portent des poids lourds. Les raisons de son apparition chez un individu peuvent donc être multiples.

Pour un travailleur de bureau, la cause n’est nulle autre que la posture adoptée pour travailler. En réalité, le lieu de travail s’illustre comme le cadre par excellence de la sédentarité. Il faut donc prendre des précautions pour un confort qui détend les muscles du corps et leur évite de se cramper irrémédiablement dans le temps. D’après l’avis médical de la physiothérapeute Marylène Martin paru Dans cet article, « la position debout offre des avantages pour le dos ».

Ainsi, il est recommandé d’utiliser un bureau assis debout. Il s’agit d’un bureau similaire à n’importe quel bureau classique, mais qu’on peut ajuster pour permettre à son utilisateur de travailler tout en restant debout. Il en existe de deux types ; celui qu’on peut lever manuellement et le bureau électrique.

Dans l’un ou l’autre des cas, des études ont démontré que l’utilisation de cet équipement soulage les articulations efficacement des diverses douleurs qu’aurait causées une sédentarisation. Découvrez un guide complet d’emploi du bureau assis debout ici.

Bouger davantage

Travailler dans un bureau ne doit pas constituer un prétexte pour rester immobile toute la journée. Vous devez profiter de chaque opportunité qu’on vous offre de bouger. À la pause par exemple, n’hésitez pas à marcher pour effectuer quelques courses personnelles.

D’ailleurs, l’OMS (organisme mondial de la santé) recommande par jour 30 minutes de marche pour une personne. Autrement dit, pour votre bien-être (aussi bien concernant le dos que la circulation sanguine), vous devez effectuer quotidiennement entre 6000 et 10 000 pas environ.

  1. la pause ne suffit pas à l’atteinte de cet objectif, pensez à combler le gap lors de coup de fil, de marche pour le retour ou d’autres choix qui vous paraissent convenables. Aussi, dans cette période de pandémie du COVID 19, le télétravail connait une modélisation sans pareille. Alors, si vous travaillez depuis la maison, sentez-vous libre de vous lever à des moments voulus et pour des durées planifiées. Évitez de négliger cet aspect de la chose qui ne se révèle important généralement que pour ceux qui souffrent déjà.

Se laisser tenter par le changement

Vous pouvez penser à d’autres optimisations dans vos habitudes pour lutter contre le mal le dos. Plusieurs possibilités s’offrent à vous dans cette optique. La pratique du Yoga par exemple constitue une option à envisager sérieusement. Elle permet de diminuer le stress qui contracte sans qu’on ne le sache les muscles du corps.

Vous pouvez aussi décréter un jour de sport où vous aurez à vous exercer en gymnastique douce. Il ne s’agit pas de faire le sport au point d’en suer à grosses gouttes. Ce choix serait contre-productif puisqu’il faut juste se libérer des tensions.

Des mouvements simples d’étirements suffisent à cet effet. Pensez aussi à changer votre lit si vous constatez que vos douleurs s’accroissent les matins au réveil. Vous pouvez prendre conseil auprès de votre médecin. Il pourra vous prescrire des antalgiques et vous offrir des éclaircissements appropriés sur les causes du mal.


 

Auteur : Emmanuel Higel

Notre avis sur le programme minceur une diète de chef

lundi 8 novembre 2021 par Brigitte Femenia

Il existe de nombreux programmes minceur. Ceux avec livraison de plats, d’autres avec la mise à disposition d’un plan alimentaire personnalisé. C’est dans cette 2eme catégorie que se trouve Une diète de chef. On vous donne notre avis sur ce programme qui nous informe pouvoir perdre du poids en mangeant ce que l’on aime.

Comment fonctionne le programme une diète de chef ?

Leur slogan “faire rimer mincir avec plaisir” peut sembler un peu trop attrayant pour être vrai. Cependant, en consultant les recettes minceur disponibles dans les programmes, il est possible de voir que leur slogan semble bel et bien réel.

Les menus minceur sont composés de fromage, de pain, de beurre, de chocolat, de pâtes, de confiture… Il est même possible de manger des pancakes au chocolat pour le petit déjeuner.

Comment est-ce possible ? Le programme est de type hypocalorique. C'est-à-dire que l’on consomme moins de calories que ce dont nous avons besoin. C’est ce qui permet de perdre du poids sur le long terme.

Lors de l’inscription, le site calcule vos besoins en calories et adapte les menus selon votre morphologie. Ce procédé leur permet de vous proposer des menus à la fois sains et gourmands.

Les recettes sont donc travaillées afin d’incorporer ces aliments que l’on aime tant à notre quotidien et de faire en sorte que ces plats soient en adéquation avec un objectif de perte de poids. On y retrouve des ingrédients plaisirs tels que ceux mentionnés précédemment et des ingrédients sains tels que des fruits, des légumes, des œufs, des légumineuses …

Une fois l'adhésion faite, il est possible d’accéder à son menu alimentaire et de le modifier selon ses préférences. Cela est d’ailleurs fort appréciable d’avoir une telle flexibilité sur son plan diététique : il est possible de remplacer des recettes qui ne nous plaisent pas sans restriction. Il est également possible de remplacer des aliments qui ne nous conviennent pas à l’aide des propositions qui nous sont faites.

L’adhésion donne également accès à la liste de courses nécessaire, semaine par semaine. Cela permet d’anticiper au mieux, en cochant les aliments achetés directement sur son smartphone ou sur la liste de courses téléchargées.

Jusque-là, tout va bien. Mais quels sont les pièges ou les inconvénients de ce programme ?

Avantages et inconvénients du programme minceur une diète de chef

Les inconvénients du programme

La 1ere chose va être l’obligation de cuisiner ses repas. Les recettes sont principalement composées d’aliments sains. Parmi ces recettes, il est possible de retrouver des smoothies, des soupes, des gratins... Il faut donc posséder de quoi cuisiner.

Le second point va être le temps nécessaire à la préparation des plats. Certains demandent peu de temps (5 à 10 minutes), tandis que d’autres vont demander davantage de temps. C’est le cas des pizzas présentes dans le programme où il est recommandé de préparer la pâte puis de la laisser reposer durant 2 heures.

diete de chef

Les avantages du programme minceur une diète de chef

Pour commencer, le prix est très clairement un avantage non négligeable du programme. Payer 9.90€ par mois, un plan alimentaire sur-mesure, gourmand et adaptable reste raisonnable en comparaison avec les différents acteurs du marché de la minceur. Il existe plusieurs offres tarifaires qui permettent d’adapter le prix et la durée du programme, cependant plus la durée sera courte plus le prix sera élevé.

L’adaptabilité et la personnalisation du programme est également une force. Une grande flexibilité est offerte aux utilisateurs. Il est possible de changer de recettes, comme d’aliments. Idéal pour les allergies ou pour les préférences alimentaires.

Suite à l’adaptabilité des plats, les plats eux-mêmes représentent un point fort du programme. Ceux-là sont pensés pour être gourmands et diététiques. Certaines recettes de restaurateurs sont disponibles dans les menus minceur, ce qui permet de faire le lien avec le slogan “faire rimer mincir et plaisir” de l’entreprise Une diète de chef

De plus, il existe une diversité importante dans les plats proposés : plus de 600 recettes minceur pour le petit déjeuner, le déjeuner, la collation et le dîner sont disponibles.

Les menus hypocaloriques permettent de consommer moins de calories que nécessaire sans s’affamer, ce qui va entraîner la fonte des graisses sur le long terme. Les menus comprennent 4 repas par jour, de bonnes quantités et de quoi se faire plaisir.

Des conseils et astuces sont accessibles pour les membres du programme. On peut retrouver des articles sur la perte de poids, la stagnation, sur comment éviter l’effet yoyo, sur les aliments, sur le corps humain ou encore sur la consommation de sucre.


 

Notre avis sur le programme minceur d’Une diète de chef

Dans l’ensemble, ce programme est plutôt attractif. Il se démarque de ses concurrents par cette forte notion de plaisir : les photos des plats donnent vraiment envie de faire le programme même si on n’a pas de poids à perdre.

Ajouté à cela, le prix est également très attractif. Moins de 10€ par mois pour avoir un plan alimentaire personnalisé reste, globalement, inférieur aux principaux acteurs du marché de la minceur. Cela permet par exemple d’essayer puis d’arrêter s’il ne convient pas.

Ce nouveau concept minceur a de quoi séduire toute personne souhaitant rééquilibrer son alimentation et se reprendre en main. Cependant, il ne conviendra pas à ceux qui n’ont pas de temps à accorder à la préparation de leurs plats.


 

Auteur : Emmanuel Higel

Comment trouver un ostéopathe Do ?

lundi 18 octobre 2021 par Brigitte Femenia

En proie depuis un moment à des troubles musculosquelettiques (TMS) ? Vous souhaitez y remédier au plus tôt pour retrouver le bonheur au quotidien ? Rien de plus légitime comme vœu. Les services d’un ostéopathe vous seront alors d’une grande utilité pour endiguer les effets néfastes de ce type de troubles qui vous rend contreproductif.

Reconnues comme la première cause de maladies professionnelles en France, l’ostéopathie est un véritable handicap, et délétères, une évaluation des facteurs encourageants de ce type de risque mérité d’être effectué. Cet article se propose de mettre en lumière ces divers facteurs et les moyens les plus usités pour s’attacher rapidement les services d’un ostéopathe diplômé.

Les troubles musculosquelettiques : véritables bourreaux du travailleur ?

Que vous soyez salarié ou travailleur à votre propre compte, professionnel ou pas, vous n’êtes pas à l’abri de développer des pathologies en rapport direct avec les troubles musculosquelettiques. En effet, en France par exemple, 9 français sur 10 affirment avoir souffert au cours de leur vie de douleur de dos. Ainsi, les tendinites, la lombalgie ou encore le syndrome du canal carpien sont autant de troubles qui ne cessent de faire des victimes d’année en année.

Si vous trainez un de ces maux depuis un bon bout de temps, il y a en effet de quoi vouloir contacter au plus tôt un ostéopathe Do. Quand ils se déclenchent, ces troubles prennent en otage diverses parties du corps à savoir les tendons, les ligaments, les nerfs et la région lombaire, ainsi que la nuque, les poignets et muscles en général. Véritable bourreau pour le travailleur, ces troubles musculosquelettiques trouvent leur origine dans bien de facteurs.

Quels sont les facteurs à la base des troubles musculosquelettiques (TMS) ?

Quand bien même il ne s’agit pas d’une liste exhaustive, on dénombre toutefois un nombre important de facteurs à la base des troubles nécessitant le recours à un ostéopathe diplômé. On remarque par exemple un fort de prévalence de ces troubles chez les travailleurs qui exercent dans des métiers à contraintes biomécaniques.

Pour faire plus clair, les travailleurs qui exercent quotidiennement d’importants efforts physiques voire d’intenses, sont plus sujets à développer les TMS. Cependant, même le travailleur se croyant installé dans le meilleur des conforts en entreprise n’est pas non plus pour autant épargné. En effet, un mobilier de bureau peu confortable couplé aux mauvaises postures est de nature à encourager l’apparition de ces dives troubles.

Les positions statiques se rapprochant des travaux en chaine réalisés dans les usines de montages par exemple sont propices au développement des TMS. La taylorisation du travail est ainsi pointée du doigt, car rendant les gestes répétitifs pour le travailleur en plus d’avoir à côtoyer au quotidien, les vibrations des diverses machines tournant à plein régime. Heureusement, trouver un ostéopathe vous sera bien à portée de main. En effet, les cabinets et plateformes d’ostéopathe ne sont pas chose rare.

Bien choisir son ostéopathe

Comme vous l’aurez remarqué, l’ostéopathe en tant que professionnel au service de votre bien-être au quotidien intervient sur des missions d’une extrême importance pour le patient. À ce titre, il ne faudrait pas que votre mal de dos vous amène à consulter n’importe qui. Il faut ainsi noter qu’un ostéopathe ne peut exercer sans détenir un diplôme ou une autorisation spécifique. Le critère de la détention d’une qualification professionnelle est déterminant dans le choix d’un ostéopathe Do.

Il est également important de vous méfier fortement des annuaires qui pullulent sur le Net pour y piocher un ostéopathe. Le risque est toujours aussi élevé. Les limites de ces types d’annuaires s’expliquent bien des fois par le manque de données mises à jour. En outre, vous avez peu de garanties sur le savoir-faire de ces professionnels sur le net. Il est alors recommandé de se tourner vers ses sites spécialisés, qui sont le plus souvent des associations et syndicats d’ostéopathe qui bénéficient tous d’une reconnaissance de la par de leurs pairs. Avec des niveaux d’études élevées et des agréments, ces sites sont de véritables mines d’or.

Ostéodo.fr : le site de référence pour vos consultations d’ostéopathes

Parlant de site de référence pour trouver un ostéopathe Do, osteodo.fr se place comme la vitrine qui offre une grande visibilité pour les ostéopathes. En effet, ce site de confiance vous offre l’opportunité de dénicher en quelques clics un professionnel de l’ostéopathie pour vote prise en charge. Avec des fonctionnalités avancées, le site permet de dénicher un ostéopathe Do près de chez soi. En 5 minutes en moyenne, vous aurez obtenu un rendez-vous.

Cette plateforme de recherche pour satisfaire le plus de monde prend en compte une cinquantaine de villes qui forment le Top des villes de recherches pour ostéopathe. Nul besoin de parcourir toutes les pages du Net à la recherche d’un ostéopathe diplômé. Vous découvrirez tous les services dont vous aurez besoin directement en ligne. Le nec plus ultra est en effet le guide que propose le site.

Vous avez ainsi la chance de parcourir des articles dédiés à l’ostéopathie et aux troubles sus évoqués. Ceci vous permet de mieux vous informer également. Le cheminement pour vous attacher les compétences d’un ostéopathe sur le site est rendu facile. En effet, une fois votre ville de résidence choisie, vous n’aurez qu’à cliquer sur « contact » et ensuite définir la date et l’heure souhaitée.

Comment se présente une séance d’ostéopathie ?

Une séance d’ostéopathie dure en moyenne une demi-heure. Cependant, il faut remarquer que tout est fonction du degré de gravité ou de complexité de votre trouble musculosquelettique. Mais avant de procéder à toute thérapie, l’ostéopathe au prime abord vous consultera. Pour réussir sa mission, il s’intéressera à votre bilan de santé, vous posera des questions et effectuera des tests de vérification.

Ce bilan ostéopathique portera en conséquence sur vos antécédents traumatiques et votre mode de vie. Les divers éléments récoltés serviront à élaborer une stratégie de rétablissement pour les séances qui suivront. Les tests de vérification portent sur les tests de tension et les tests palpatoires. Pour vous donner un gain de satisfaction, l’ostéopathe dispose de plus d’un tour dans sa manche.

Ce dernier fera appel à bien de techniques pour soulager vos peines. Celles-ci sont entre autres les :

  • techniques fonctionnelles ;
  • techniques crâniennes
  • techniques viscérales ;
  • techniques structurelles.

À remarquer que vous pouvez consulte un ostéopathe à titre préventif. En fonction de votre trouble, vous pourrez être amené à suivre de 1 à 3 séances, généralement espacées de quelques semaines. Après chaque séance, les deux jours qui suivent doivent être consacrés au repos pour permettre à votre corps d’assimiler les nouveaux changements.

Auteur : boosterlink