Catégorie : article sponsorisé

Prendre soin de son corps à l’aide de mobilier ergonomique

lundi 5 avril 2021 par Brigitte Femenia

Mal de dos ? Maux de tête ? Ou courbature ? Tout cela est un signe d’inconfort que votre corps subit. Vous voulez changer vos chaises ou vos fauteuils ? Optez alors pour un mobilier ergonomique, car cela vous procure un bien fait tant physiquement que mentalement. Découvrez comment prendre soin de son corps à l’aide de mobilier ergonomique dans cet article.

Notion d’ergonomie

Le terme ergonomie est très présent dans la vie quotidienne, mais il faut savoir de quoi il en est exactement. En effet, l’ergonomie tourne autour de tout ce qui rend votre vie agréable à travers des outils essentiels comme les chaises, les fauteuils, les canapés. Cependant, elle ne se limite pas à votre foyer et tous les mobiliers ergonomiques qui s’y trouvent. De nombreuses entreprises se focalisent sur cette notion pour le bien-être de leurs employés pour une meilleure productivité.

L’effet d’un mobilier ergonomique sur votre corps

Acheter un mobilier ergonomique ne se fait pas du jour au lendemain. Déterminer l’utilité d’un tel accessoire pour votre bien-être est alors primordial pour mieux orienter votre choix. Toutefois, un principe simple est la base d’une bonne ergonomie : le confort.

Votre dos sera bien entretenu

La Scoliose, la cyphose ou lordose, ce sont les déformations de la colonne vertébrale les plus connues. Si la plupart du temps vous êtes assis devant votre ordinateur, ou bien, si vous vous courbez le plus souvent votre dos pour vos tâches ménagères, cela risque de le déformer et les conséquences sont irrémédiables.

Le mobilier ergonomique est conçu pour garder votre dos dans la bonne position et de palier à ces maladies squelettiques. En effet, sans le savoir, en passant des heures interminables assis devant votre ordinateur, vous mettez votre dos dans une position inhabituelle.

Privilégiez alors un meuble ergonomique à votre hauteur, c’est-à-dire que le plan de travail ne doit être ni trop haut, ni trop bas. Ce dernier épousera efficacement votre dos et modifiera votre posture.

Vos maux de tête s’arrêteront

Le temps que vous passez à lire un livre, à regarder la télévision, à faire vos mots croisés dans le journal peut entrainer un mal de tête. D’autant plus que si la chaise est inconfortable, vous risquerez d’avoir une migraine atroce alors que vous vous appliquiez à votre passe-temps favori.

Pour éviter ce genre de désagrément, adoptez un fauteuil ergonomique avec un bon appui-tête et un accoudoir adapté. Votre dos doit être bien calé à tout moment. Pensez également à vos pieds pour qu’ils touchent bien le sol et qu’ils ne soient pas pendus à l’air libre.

Choisissez alors un fauteuil qui vous offre le confort optimal et surtout réglable à votre hauteur.

Votre cou et votre hanche n’auront plus mal

Être assis très longtemps dans une chaise inconfortable peut également entrainer des maux de cou et de la hanche. En effet, tout votre corps subira les pires malaises qui soient même dans une position assise.

Si votre tête ne s’appuie pas bien durant votre séance de travail acharné, vous aurez tendance à la bouger continuellement, ce qui peut être néfaste pour votre cou également. De même pour votre hanche qui supporte toute la masse corporelle, sans un confort adapté, il y aura une douleur incessante au niveau de cette zone.

Un mobilier ergonomique soulagera ces parties importantes de votre corps. Certes le coût de cet accessoire peut s’avérer onéreux, mais investir pour le confort peut également améliorer votre santé physique.

Le mobilier ergonomique dans le milieu professionnel

Le monde actuel, où la technologie du numérique bat son plein, favorise le travail sédentaire. De plus, l’apparition du coronavirus multiplie le télétravail dans plusieurs secteurs. L’ergonomie se focalise surtout sur les postures de travail, la manipulation d’objets, la répétition des mouvements et la disposition du poste de travail. De ce fait, les entreprises multiplient leurs efforts pour vous offrir un environnement ergonomique de travail.

Votre entreprise devra prendre soin de vous, car 3 raisons la motivent.

Raison personnelle

En tant qu’humain, votre corps est censé être en mouvement continuel. De ce fait, être assis pour 8 heures de travail sans cesse peut vous entrainer de divers troubles : circulatoires, respiratoires, musculaires, digestifs...

Raison professionnelle

Un bureau ergonomiquement bien conçu permet de s’adapter à tout type d’individu (mince, trapu, long, court…), mais également à tout type de profession. De plus, il permet la réduction de la fatigue en favorisant la position assise debout avec de bons appuis.

 

Auteur : Naileth Ariza B

Pourquoi consommer la fleur de CBD ?

vendredi 2 avril 2021 par Brigitte Femenia

La fleur de CBD est issue du chanvre et présente plusieurs avantages pour la santé. Sa consommation demeure légale tant que son taux de THC est inférieur à 0,2 % de la matière sèche du produit. Mais pourquoi serait-on intéressé à consommer la fleur de CBD ? Voici quelques raisons !

 

Pour lutter contre les douleurs

D'abord, il importe de mettre en avant qu’il existe diverses variétés de fleur cbd relativement bon marché qui ont chacune des propriétés propres à elles. Toutefois, autant qu’elles soient, elles permettent de lutter contre les douleurs inflammatoires.

Employées dans le domaine médical, elles sont reconnues comme une solution alternative contre les douleurs chroniques. Ainsi, si vous souffrez de maladies comme la dorsalgie, la polyarthrite ou la fibromyalgie, une infusion de fleur de CBD vous soulagera largement.

Pour l’épilepsie infantile

Les fleurs de CBD sont également reconnues très efficaces pour soulager les cas d’épilepsie. Il est prouvé que le CBD permet de traiter les formes d’épilepsie infantiles que les médicaments classiques ne peuvent pas encore soulager. En réalité, la fleur de CBD agit sur les récepteurs du cerveau et le système nerveux.

C’est la raison pour laquelle l’on retrouve souvent une certaine quantité de CBD dans certains médicaments antiépileptiques. Toutefois si votre enfant est 

épileptique, il est toujours bon de demander conseil auprès d’un médecin avant de lui faire consommer la fleur de CBD.

Pour ses effets relaxants

La fleur de CBD est beaucoup utilisée pour ses vertus de relaxation. En effet, contrairement au THC qui produit un effet planant, la fleur de CBD contient du cannabiol qui produit un effet relaxant sur l’organisme. Elle agit sur les muscles et permet de soulager des crampes et courbatures puis donne une sensation de relaxation. Ainsi, elle permet de lutter naturellement contre l’anxiété et le stress qui sont souvent à l’origine des troubles de sommeil.

L’utilisation de la fleur de CBD évite donc de faire recours à des antidépresseurs, des anxiolytiques ou d’autres produits hypnotiques qui ont des effets secondaires néfastes sur la santé. De plus, se servir de la fleur de CBD permet de lutter contre son addiction au cannabis. Il s’agit d’un moyen très efficace pour réduire ou supprimer les envies de fumer. La fleur de CBD apparait donc comme une solution pour un meilleur des personnes dépendantes au cannabis.

La consommation de la fleur de CBD est avantageuse à plusieurs niveaux. Elle lutte contre les douleurs inflammatoires, les cas d’épilepsie infantiles, l’anxiété, le stress, l’insomnie et l’addiction au cannabis.


 

Auteur : Naileth Ariza B

L'ostéopathe et le bien-être du bébé et du nourrisson

lundi 8 mars 2021 par Brigitte Femenia

L'ostéopathie désigne la médecine manuelle visant à rétablir la mobilité et les fonctions de l'organisme. En cas de troubles fonctionnels, l'ostéopathie traite les causes des douleurs et les symptômes. La consultation peut avoir lieu dès la naissance de bébé.

Pourquoi emmener votre bébé chez un ostéopathe ?

Plusieurs raisons peuvent pousser les maternités à encourager la consultation d'un ostéopathe dès la naissance d'un bébé. Quand il est encore dans le ventre de sa maman, un bébé adopte plusieurs positions qui ne sont pas forcément confortables. Il se pourrait aussi que certains membres de son corps subissent plusieurs compressions et d'autres traumatismes peuvent survenir lors de l'accouchement. Un rendez-vous chez l'Ostéopathe spécialisé dans le traitement des bébés et des nourrissons n'est pas forcément destiné à traiter des troubles. Il peut aussi être à titre préventif. Lors de l'examen, l'ostéopathe pour bébé examine son corps pour détecter la présence de certains déséquilibres qu'il faut corriger et soigner le plus tôt possible. Il en profitera aussi pour s'assurer que la compression que le bébé aurait subit durant l'accouchement s'est bien libérée avec les premiers mouvements respiratoires. Les douces manipulations de l'ostéopathe vont, par la même occasion, aider le nourrisson à se détendre.

L'ostéopathie peut aussi corriger certains troubles.

L'ostéopathie pour remédier aux reflux gastro-eosophagien Le reflux gastro-eosophagien est un trouble qui se manifeste par la remontée involontaire du contenu de l'estomac dans l'œsophage. Il se traduit par les régurgitations et apparaît généralement avant l'âge de 3 mois. Le rejet du lait peut survenir après les repas. L'alimentation liquide, les changements de position ainsi que la compression de l'abdomen peuvent favoriser les régurgitations. Il existe deux types de reflux gastro-oesophagien du bébé à savoir le RGO simple et régurgitations et le RGO compliqué d'oesophagite. Ce dernier n'est pas très fréquent et il nécessite la consultation d'un ostéopathe. L'examen qu'il réalise est indispensable pour choisir le traitement médicamenteux permettant d'y remédier. D'un autre côté, le traitement ostéopathique permet aussi de libérer les tensions tissulaires qui affectent la bonne fonctionnalité du système digestif du bébé. Après l'examen, l'ostéopathe aura plus de simplicité à établir les zones pouvant favoriser les régurgitations du bébé.

Consulter un ostéopathe en cas de plagiocéphalie

La plagiocéphalie est une déformation globale de la tête d'un bébé. Il existe deux types de plagiocéphalie à savoir la plagiocéphalie synostosique et la plagiocéphalie positionnelle. Cette dernière se traduit par une déformation du crâne sans ossification des sutures. Quant à la plagiocéphalie synostosique, elle est détectée dès la naissance. Elle se traduit par la fermeture prématurément des sutures crâniennes durant le développement embryonnaire. Les parents peuvent identifier la tête plate quand ils observent l'aplatissement de l'arrière du crâne de leur bébé. Celui-ci est généralement unilatéral, avec des répercussions au niveau de la forme du visage. Dans des cas très rares, il faut procéder à une intervention chirurgicale pour traiter la plagiocéphalie. Le crâne plat peut aussi être corrigé par un ostéopathe. La consultation permet de prévenir et corriger les dysfonctions crâniennes. L'ostéopathe va équilibrer le système myo-fascial qui aurait subit de fortes contraintes. Cela permet de prévenir le torticolis congénital. Les manipulations de l'ostéopathe sont douces et non-dangereuses, car il les adapte à chaque nourrisson.

L'ostéopathie contre les coliques du nourrisson

Les coliques chez les bébés ne prennent pas forcément fin à l'âge de trois mois. Certains bébés peuvent souffrir de ces troubles jusqu'à 6 mois et les symptômes peuvent même continuer jusqu'à l'âge d'un an. Les coliques du nourrisson peuvent résulter de l'immaturité du système digestif et du système neurologique ainsi que les difficultés de digestion. Ils apparaissent généralement 10 jours après la naissance et se manifestent par des pleurs intenses et inconsolables pendant 3h d'affilées. Cela se manifeste au moins 3 jours par semaine pendant 3 semaines au cours des 3 premiers mois de bébé. Hormis les traitements naturels des coliques chez le bébé, la consultation d'un ostéopathe permet aussi d'y remédier. Il va détecter les tensions et les rééquilibrer pour soulager le système intestinal. L'ostéopathe travaille le crâne, le thorax et le diaphragme. Il va aussi intervenir au niveau de la région sacrée pour libérer le sacrum et redonner de la mobilité sur l'ensemble de la colonne jusqu'au crâne. Cela permet aussi de favoriser le relâchement tissulaire global du bébé.

Zoom sur le déroulement de la consultation chez l'ostéopathe

En général, la séance chez l'ostéopathe dure environ une heure. L'ostéopathe va s'entretenir avec les parents afin d'obtenir des informations détaillées sur le déroulement de l'accouchement, la manifestation des troubles et les autres facteurs qui peuvent l'aider à mieux faire son intervention. Il va ensuite examiner le bébé, de la tête jusqu'aux pieds, avant de le toucher. Il pourra ainsi détecter les troubles comme la déformation du crâne, le torticolis etc. Pour ne pas effrayer le nourrisson, l'ostéopathe va le prendre en main avec douceur. Par la même occasion, il indique aux parents les bons gestes qu'ils doivent adopter au quotidien pour prendre soin de leur bébé et l'aider à se détendre. Il leur montrera également comment faire pour aider le bébé à se calmer seul.

Quand faut-il consulter un ostéopathe ?

Si le bébé se porte bien, ses parents ne sont pas obligés de l'emmener chez l'ostéopathe. Par contre, vous pouvez prévoir une consultation par an au minimum. L'idéal, c'est de consulter l'ostéopathe pour toutes les grandes étapes du développement de bébé : après la naissance, après les quatre-pattes, la marche, les chutes importantes, les pics de croissance, etc. Dans les premiers mois de la vie du bébé, l'ostéopathe va évaluer l'activité de ses organes, ses os et ses muscles. En cas d'inconforts, sources de stress, il va identifier leurs causes et utiliser des techniques manuelles douces pour l'aider à se détendre et retrouver le sommeil. En cas de troubles ORL, vous pouvez emmener votre bébé chez l'ostéopathe pour réduire les tensions et favoriser la guérison en complément des traitements médicamenteux. Pour le bien-être de votre bébé, faites bien attention à ce que l'ostéopathe que vous avez choisi soit bien habitué aux nouveaux nés et aux jeunes enfants. Il est le mieux placé pour le manipuler avec douceur, sans l'effrayer.

Auteur : Elysé

Formation en médecine ayurvédique : quel est le parcours à suivre ?

jeudi 25 février 2021 par Brigitte Femenia

Les médecines du monde proposent des méthodes différentes pour aider les personnes en difficulté. Certaines d’entre elles, comme la médecine ayurvédique, proposent des soins qui vont au-delà de ceux que nous connaissons dans la médecine conventionnelle, mais ont pour but principal le bien-être et le mieux-être. La médecine ayurvédique peut être exercée aussi bien par les particuliers que par les professionnels de la santé comme les médecins et les infirmiers. Découvrons ici le parcours à suivre pour se former en médecine ayurvédique.

Qu’est-ce que la médecine ayurvédique ?


La médecine ayurvédique tire son origine de l’Inde. C’est un système de soin développé il y a des centaines d’années et qui propose de diagnostiquer les déséquilibres dans le corps et l’esprit. C’est une médecine très efficace comme vous le montre ce
site spécialisé en ayurvéda. Son but est donc de remédier à ces déséquilibres et d’apporter une harmonie entre le corps et l’esprit à travers des techniques proches du yoga, mais aussi des massages et une hygiène de vie meilleure pour la santé.




 

Pourquoi se former en ayurvéda ?

Une formation en ayurvéda permet d’acquérir des connaissances pour une vie harmonieuse, un équilibre entre sa santé mentale et sa santé corporelle. C’est donc un chemin vers la connaissance du soi profond où le pèlerin se connait pleinement. Ce dernier, en posture donc d’infirmier, peut parfaitement transmettre ses connaissances et aider ainsi ses patients à recouvrer leur santé.

Le parcours pour devenir médecin en ayurvéda

La médecine ayurvédique n’est pas légalement reconnue en France. Mais tout le monde ne peut se prévaloir d’être spécialiste de cette discipline. Pour les professionnels de la santé qui désirent approfondir et varier leurs connaissances en médecine ayurvédique, il leur est possible, comme à tout particulier d’ailleurs, de suivre une formation en ayurvéda.

À l’issue de cette formation, ils sortiront avec un Bachelor of Aurvedic Medicine and Surgery. Il leur est cependant aussi possible de suivre une formation en France, dans des écoles ou des centres qui proposent des formations en ayurvéda. Selon la formation suivie, ils pourront exercer comme professeurs de yoga spécialisé en ayurvéda, comme éducateurs de santé selon l’ayurvéda ou encore comme thérapeutes corporels en soins ayurvédiques.

Chacune de ses options représente une facette de l’ayurvéda et nécessite une durée donnée de formation à respecter. Les formations se font sur une période d’un à trois ans avec des sessions et d’autres possibilités. Elles permettent ensuite de s’installer et d’exercer comme un professionnel de la médecine ayurvédique.

 

Auteur : Emmanuel Higel

Le CBD et ses effets positifs sur la santé

samedi 20 février 2021 par Brigitte Femenia

Dans une plante de cannabis, il y a de nombreuses molécules généralement nommées cannabinoïdes. Parmi ces dernières se trouve majoritairement le THC qui a des effets psychoactifs. Contrairement à ce dernier, vous avez le CBD qui est recherché par bon nombre de personnes. Qu’est-ce que c’est que le CBD ? Est-il légal en France ? Découvrez la réponse à ces questions et à bien d’autres dans le corps de cet article.

Ce qu’est le CBD (cannabidiol)

Le CBD ou cannabidiol est une des molécules du cannabis qui, contrairement au THC, ne provoque pas d’effets psychoactifs. C’est une molécule très tendance au vu de ses nombreux bienfaits (réduction de l’anxiété, réduction des crises d’angoisses, anti-inflammatoire) sur la santé. Cette molécule est même en mesure de bloquer les effets négatifs du THC.

Cadre légal sur le CBD en Europe

En Europe, c’est le THC qui est formellement interdit à la vente et à la consommation. En vendre revient donc à enfreindre la loi et à encourir la peine prévue. Contrairement à cette molécule, le CBD n’est pas interdit. Il se vend dans une boutique sous plusieurs formes. Pour qu’il soit propre à la vente et à la consommation dans le cadre européen, il ne doit pas contenir plus de 0,2 % de THC. La molécule majoritaire doit être du CBD.

Sous quelle forme se vend le CBD ?

Aujourd’hui, en France et dans de nombreux pays d’Europe, le CBD se commercialise sous plusieurs formes. Il se vend sous forme d’huile à appliquer sur la peau. Vous pouvez l’avoir sous la forme d’infusion à consommer pour la relaxation ou de gélules comme un complément alimentaire. Le CBD se trouve également sous forme de fleurs, de cristaux (à mettre sous la langue), de crèmes (à appliquer sur la peau), de cookies (à manger) ou encore de liquide pour les cigarettes électroniques. En clair, il existe une panoplie de formes pour le CBD. Mais, où en trouver ?

Généralement, pour acheter du CBD, il faut s’adresser aux sites de vente classique en ligne. Ces différentes boutiques disposent d’un service de coursier qui vous livre votre CBD chez vous. Toutefois, pour qu’une boutique soit agréée à la vente de cette molécule, les produits vendus doivent respecter le cadre légal européen en vigueur, notamment le taux de THC recommandé par produit. Pour finir, elle doit vendre des produits de qualité et offrir des services qui le sont tout autant.

En somme, le CBD offre d’innombrables bienfaits à ses consommateurs. Il est possible d’en consommer sans enfreindre la loi. Pour cela, préférez celui dont le taux de THC ne dépasse pas 0,2 %.

Auteur : Emmanuel Higel