Catégorie : article sponsorisé

Les bonnes raisons de faire une chirurgie esthétique du nez

vendredi 19 février 2021 par Brigitte Femenia

A l’heure actuelle, la chirurgie esthétique devient de moins en moins taboue en France. Beaucoup de Français commencent alors à s’intéresser à la rhinoplastie. Il s’agit d’une technique qui vise à changer la taille ou la forme du nez. Cette intervention est avantageuse dans la mesure où elle améliore le bien-être psychologique ainsi que la santé. Néanmoins, cette chirurgie est également adoptée dans un souci d’être plus attrayant.

La rhinoplastie pour améliorer sa respiration

L’amélioration de la respiration peut être une raison valable pourfaire une rhinoplastie avec Medespoir. Effectivement, certaines personnes sont sujettes à des anomalies génétiques. Elles vivent leur vie de tous les jours sans s’en rendre compte, comme si ces gènes étaient normaux. Ces éléments d’excroissances peuvent pourtant entraver leur respiration notamment si les individus en question pratiquent du sport.

Afin de résoudre ce problème, de nombreux spécialistes en ORL préconisent une intervention que l’on connaît sous le nom de septoplastie. Cette dernière s’avère indispensable lorsque la cloison nasale n’est pas très droite ou qu’elle touche les os ainsi que le cartilage du nez. Contrairement à ce que l’on pense, ces déformations ne sont pas toujours dues à des traumatismes. Elles sont pour plupart des cas congénitaux.

Réalisée sous endoscopie, une telle opération dure en moyenne 1 heure. Le chirurgien introduit alors une mèche imbibée de xylocaïne naphazoline dans le nez en vue d’atteindre la surface cartilagineuse du septum nasal. Ce n’est qu’après qu’il procédera à l’ablation de la protubérance qui est à l’origine de la déviation. Un remodelage peut aussi être adopté en complément à cette chirurgie du nez.

L’hypertrophie des cornets peut également provoquer cette sensation de nez bouché. Ces cornets sont les petites ramifications responsables du réchauffement puis de l’humidification de l’air avant que celui-ci n’arrive aux poumons. Le traitement de cette maladie peut alors être effectué en parallèle à la septoplastie. Dans cette optique, l’intervenant aura à diminuer leur volume ce qui aura pour effet de faciliter la circulation de l’oxygène dans l’organisme.

Corriger ses défauts pour un bien-être psychologique

Pour la plupart des gens, c’est à l’adolescence que le nez commence à poser problème. Il est vrai que seuls peu de jeunes se trouvent véritablement beaux ou belles à cet âge. Cependant, à chaque fois qu’ils regardent le miroir le matin au réveil, leur nez est une des premières choses qu’ils voient. Un petit défaut peut alors tourner en vrai cauchemar voire en obsession chez certains.

Certes, la partie esthétique est importante dans une rhinoplastie. Toutefois, pour de nombreux patients, l’on cherchera surtout à se défaire d’un défaut en particulier. A ce titre, l’on peut citer le problème des narines trop larges ou encore une bosse nasale plus accentuée que la normale. La racine du nez peut aussi être mal vue, et ce, qu’elle soit creuse ou comblée. En ce qui concerne la pointe du nez, une personne peut trouver la sienne trop longue, trop tombante ou trop remontée.

En général, nul ne se soucie d’avoir le plus beau nez au monde. Toutefois, une personne ne sera satisfaite que si l’on corrige le problème qu’elle juge le plus remarquable. Il sera donc important pour un chirurgien plastique de bien se renseigner sur la motivation de celle-ci avant de procéder à l’opération. Cet aspect psychologique est susceptible de varier d’un sujet à un autre.

Se faire opérer pour des raisons esthétiques

Il arrive que la rhinoplastie ne résulte pas d’un problème vital et encore moins d’un complexe intérieur. Pour une poignée de gens, la chirurgie est une option leur permettant de ressembler plus à leur star favorite. Pour d’autres, cette intervention répond à un objectif ultime qui est de plaire au maximum de gens. Ces raisons, bien que superficielles, sont amplement suffisantes pour pousser une jeune fille ou un jeune garçon à faire le pas.

Pratiquer la rhinoplastie permet à une personne de retrouver un certain équilibre facial. Celle-ci souhaite effectivement que son nez s’intègre parfaitement aux traits de son visage et que celui-ci ne soit ni trop proéminent ni trop discret. Le but est donc qu’une chirurgie puisse créer cette harmonie que l’on recherche dans ce type d’opération.

En plus d’embellir, cette pratique a l’avantage de rajeunir le patient. En effet, le nez a tendance à tomber progressivement au fur et à mesure que l’on vieillit. Remonter sa pointe de nez et rectifier la petite bosse auront certainement un effet rafraîchissant. Néanmoins, les personnes qui le font sont de plus en plus rares.

Toujours dans un souci d’embellissement, beaucoup songent à changer la forme globale de leur nez. Or, il arrive que cela nécessite des modifications sur plusieurs points à savoir le dorsum, la forme des narines ou la pointe nasale. Un remodelage est même considéré comme étant un moyen de modifier son apparence tout en gardant son identité ethnique.

Que faut-il savoir avant de faire une chirurgie du nez?

De nombreuses raisons peuvent motiver une personne à réaliser une rhinoplastie. Toutefois, il est essentiel de noter quelques points avant d’oser. Bien que la douleur en elle-même ne soit pas aussi importante qu’avec une fracture, des complications peuvent survenir. C’est le cas notamment si l’intervention a été réalisée par un piètre chirurgien.

Quelles sont les complications possibles ?

A défaut d’antibiotiques, le nez peut par exemple faire l’objet d’une infection. Par ailleurs, il se peut que des hématomes surviennent après l’opération. Ces derniers s’accompagnent généralement d’une douleur atroce et d’un gonflement. Il sera alors nécessaire d’effectuer une deuxième opération en vue de les évacuer.

Et les suites post-opératoires ?

Avoir des ecchymotiques ou des paupières gonflées est normal suite à une rhinoplastie. Ces symptômes ne sont cependant que provisoires. Elles disparaissent au bout de deux semaines. Cela dit, des soins post-opératoires sont préconisés par les médecins. Le patient devra par exemple utiliser du sérum physiologique en gouttes pour assainir son nez. Ces suivis peuvent se faire jusqu’à un an. C’est pourquoi il est proscrit de se lancer dans une rhinoplastie sur un coup de tête.

Comment la réalité virtuelle contribue-t-elle à la réussite de l’hypnothérapie ?

vendredi 29 janvier 2021 par Brigitte Femenia

L’hypnose est un mode de traitement de certains maux qui ruinent le bien-être. Permettant de traiter entre autres l’addiction à la nicotine, la prise de poids ou l’anxiété, l’hypnothérapie devient de plus en plus performante grâce aux nombreuses avancées technologiques dont elle tire parti. Cela justifie donc l’émergence des gadgets qui optimisent non seulement les séances d’hypnothérapie, mais aussi tout autre domaine où l’hypnose est utile.

Réalité virtuelle et hypnose : une association efficace

La méthode d’association de la réalité virtuelle et l’hypnose est conçue dans le but de maximiser les séances d’hypnose. Elle permet aussi de simplifier le matériel dont aura besoin le professionnel. En plus, elle favorise la réduction des risques de contamination. Avec l’écran tactile, le professionnel choisit une expérience qui correspond au cas du patient, sans prendre le temps de mettre en place le système. Ainsi, peu importe la ville d’intervention, cela peut se faire aussi à distance. Le patient peut aussi, avant de choisir dans la case Hypnothérapeute à Genève de l’annuaire, opter pour la réalité virtuelle.

La réussite de l’hypnose est basée sur la dissociation du patient. Ce processus de dissociation du patient est catalysé grâce à la capacité immersive unique de la réalité virtuelle. Elle détourne efficacement l’attention du malade à travers l’effet d’isolement sensoriel. Cela provoquera donc son immersion rapide et complète dans une bulle visuelle, sonore et kinesthésique. De ce fait, la réalité virtuelle devient un support adéquat pour faciliter la pratique de l’hypnose médicale.

En associant ces deux méthodes dites non invasives, le patient reçoit un traitement anxiolytique et antalgique efficace. Elles répondent aux exigences de confort et de sédation dans la prise en charge des malades. De plus, ce traitement non médicamenteux est sans effets secondaires notables. L’usage de la réalité virtuelle dans l’hypnothérapie a démontré scientifiquement son efficacité dans la gestion de la douleur et l’anxiété.

L’anesthésie par hypnose avec la réalité virtuelle

Au cours des trois phases (avant, pendant, et après) d’une opération chirurgicale, certains patients refusent l’usage de médicaments et d’anesthésiants. C’est alors qu’intervient l’hypnose comme une alternative non médicamenteuse. Pendant une opération chirurgicale, le casque de la réalité virtuelle devient un accessoire favorisant la détente du patient et orientant ses pensées vers le monde virtuel. Placé dans un univers sécurisant, le patient se détache de l’ambiance stressante de la salle d’opération.

L’usage de la réalité virtuelle peut se faire avant, pendant ou après l’opération chirurgicale. Elle se présente comme une alternative à la sédation médicamenteuse. Bien que ne convenant pas à tout le monde, cette méthode est indiquée pour un nombre élevé d’interventions. Elle peut être proposée de façon indépendante ou en association avec des antalgiques et anxiolytiques en dosage réduit.

 

Auteur : Emmanuel Higel

Les exemples d’utilisation du film antimicrobien

vendredi 22 janvier 2021 par Brigitte Femenia

Les films antimicrobiens Pure Zone sont une solution fiables et performantes contre les germes, les virus et les micro-organismes nuisibles. De longue-durée, ils favorisent une excellente hygiène sur la plupart des revêtements et des surfaces, en plus, ils peuvent être imprimés à vos couleurs !

Pourquoi utiliser le film anti microbien ?

Depuis l’apparition du covid 19, il est impératif de désinfecter régulièrement ses locaux et d’imposer le respect des gestes barrières. Toutefois, entre ces nettoyages, il n’est pas rare de voir former du biofilm. Il s’agit d’un ensemble de micro-organismes qui vont se fixer sur les surfaces. Les germes peuvent ainsi se propager rapidement, le coronavirus en faisant partie. Il est donc impératif d’empêcher la reformation du biofilm et c’est là que le film de protection peut vous aider !

Le fonctionnement du film antimicrobien

Pour se développer, les bactéries et les germes ont besoin d’une humidité. Généralement, le fil anti microbien va jouer le rôle d’une barrière anti humidité. Lors de sa conception, les ions agent ont été stockés dans une matrice de verre et répartis dans le film. Ils ont pour but de détruire les bactéries planctoniques solitaires.

Quand on nettoie, les ions sont libérés et entrent en contact avec les germes, bloquant ainsi leur métabolisme. Ils vont les empêcher de se multiplier 24H/24 et 7J/7.

Les 5 utilisations d’un film repositionnable

Dans les milieux médicaux

Le film virucide est multi-usages. Il est particulièrement recommandé dans les centres médicaux, les salles d’attentes, les chambres des patients, les blocs opératoires ou encore les salles de soins.

Dans les bureaux

Pour empêcher la prolifération des agents pathogènes, il est recommandé d’appliquer un film de haute résistance sur toutes les surfaces comme les poignées de porte, les boutons d’ascenseur, les bureaux, les écrans d’ordinateurs ou encore les toilettes et lavabos à destination des employés et des clients.

Dans les transports en commun

Les transports en commun sont de vrais nids à bactéries. Il est donc important de recouvrir les poignées de porte ainsi que les barres d’appui avec un film transparent résistant. En complément d’un spray hydroalcoolique et de lingettes antiseptiques, le film antimicrobien est donc une excellente option.

Les distributeurs de banque

Impossible de ne pas s’arrêter devant le distributeur de banque, cette solution qui nous sauve la vie et qui nous dépanne quand il nous manque quelques euros. Un film facile à poser sur la surface lisse des boutons et de l’écran, de se protège contre une infection.

Dans les supermarchés

Les supermarchés ainsi que les hypermarchés sont des zones à haut risque. Comme nous ne savons d’où viennent les mains des personnes, alors qu’elles touchent fruits et légumes, boissons… Il vaut mieux se protéger avec un film de haute performance.

Le film anti microbien : Une communication positive pour votre entreprise

Le film bactéricide peut être en petit ou en grand format. Disponible en rouleau, il va participer à renforcer l’image de votre entreprise. En effet, vous aurez droit à une large gamme de films pour rassurer vos clients et prospects que la surface est bien protégée par la technologie Pure Zone.

L’information sera ainsi émise pour une communication positive grâce aux signalétiques et aux stickers.

Bien nettoyer le film de protection intérieur et extérieur

Pour mieux garantir l’efficacité antibactérienne de votre film protecteur adhésif, il est conseillé de nettoyer régulièrement les surfaces. Voici les étapes à suivre :

  • Mettez une paire de gants à usage unique ;

  • Nettoyez toutes les surfaces dotées de films de protection ;

  • Utilisez du chiffon doux, non abrasif et d’un produit d’entretien désinfectant comme l’eau de javel ;

  • Rincez-vous les mains.

L’activité microbienne d’un film de protection transparent est gardée même après plus de 365 lavages !

 

Auteur : Emmanuel Higel

Le gel hydroalcoolique en période de pandémie : comment bien le choisir ?

jeudi 21 janvier 2021 par Brigitte Femenia

Utilisé généralement en phase préopératoire par les chirurgiens pour limiter la transmission des infections, le gel hydroalcoolique a aujourd’hui le vent en poupe avec la pandémie de l’infection à coronavirus COVID-19. Cependant, il existe un panel de gels ou solutions hydroalcooliques et en faire le bon choix n’est pas tout de suite une évidence. Cet article du professionnel de la santé vous livre comment bien choisir une solution hydroalcoolique en période de pandémie.

Le bon gel hydroalcoolique : les normes

Le gel hydroalcoolique est utilisé dans le but de détruire les micro-organismes présents sur les mains avec une efficacité supérieure à celle d’un lavage à l’eau et au savon antiseptique. Pour maintenir cette efficacité, le gel ou la solution hydroalcoolique doit respecter certaines normes. En effet, les normes de conformité du gel hydroalcoolique sont généralement mentionnées sur l’étiquette. Ainsi, la norme NF EN 14 476 est celle qui prouve l’action microbicide (qui tue microbes, bactéries, virus, etc.) de la solution hydroalcoolique. Dans cette perspective, le fabricant français safecare propose des gels et solutions hydroalcooliques qui sont conformes aux normes recommandées par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé).
Par ailleurs, le pourcentage d’alcool contenu dans le gel ou la solution est compris entre
60 % et 70 %. Mais au-delà de ce pourcentage, le risque de développer des éruptions cutanées devient important. De plus, le gel ne doit pas contenir de l’hexachlorophène. C’est un biocide qui est présent dans la plupart des produits cosmétiques et qui est la cause de nombreux maux.

Où trouver le bon gel hydroalcoolique ?

En cette période de pandémie, les gels hydroalcooliques se retrouvent un peu partout. Cependant, ils ne présentent pas les mêmes efficacités. Ainsi, pour trouver le bon gel hydroalcoolique, il faut se rendre dans les espaces spécialisés comme les pharmacies et autres supermarchés. Vous y trouverez certainement des flacons safecare et autres formats de solutions hydroalcooliques.

Comment bien utiliser le gel hydroalcoolique ?

Pour une meilleure utilisation du gel hydroalcoolique, il faut veiller à ce que les mains soient sèches. Une bonne noisette de gel hydroalcoolique est déposée au creux de la main. Ensuite, vous vous frictionnez les mains à distance des narines pendant 20 à30 secondes. Cela permet d’éviter l’inhalation de l’alcool avant son évaporation. La friction est faite par un mouvement de rotation de paume contre paume. Il faut aussi privilégier le dos de la main, les espaces interdigitaux.

Il est primordial de bien choisir le gel hydroalcoolique qui est devenu aujourd’hui un outil incontournable de lutte contre la propagation de l’infection à coronavirus COVID-19.

 

Auteur : Emmanuel Higel

3 remèdes naturels pour lutter contre les troubles du sommeil

jeudi 14 janvier 2021 par Brigitte Femenia

 

Un sommeil de qualité reste un impératif pour le bon fonctionnement de l’organisme, car il permet une récupération optimale du corps et du cerveau. Mais seulement, voilà, le stress, les activités quotidiennes, etc. nous empêchent de bien dormir. Avez-vous pensé à des remèdes naturels pour y arriver ? C’est ce que ce guide santé vous propose de découvrir avec ces 3 remèdes naturels contre les troubles du sommeil.

Les exercices de relaxation

Deux facteurs imparables participent à un sommeil paisible : le mental à 80 % et la fatigue du corps à 20 %. Pour une maîtrise de son mental, il faut bien apprendre à gérer les émotions et sentiments de son quotidien avec la pratique des exercices de relaxation. Les techniques de relaxation les plus utilisées contre les troubles du sommeil sont le Yoga, la sophrologie, etc. La méditation est une excellente technique pour dominer son mental. Cependant, elle nécessite un temps d’apprentissage.

La phytothérapie

Oui, il existe bel et bien des plantes qui permettent d’avoir un sommeil de qualité. Généralement banalisées, ces plantes « miracles » restent tout de même les meilleurs alliés quand vient le moment d’aller au lit. Dans cette perspective, les plantes sédatives comme la passiflore, l’aubépine, la mélisse, le houblon, la ballote, etc. sont bien indiquées pour traiter les troubles du sommeil. Il vous suffit de préparer une tisane de cocktail de quelques-unes de ces plantes (à portion égale) et d’en boire quelques gorgées tout au long de la journée.

Par ailleurs, la sauge blanche présente des vertus incroyables sur la qualité du sommeil. Cette plante très appréciée des Amérindiens présente des propriétés purificatrices qui permettent d’évacuer l’esprit des énergies négatives. En brûlant de la sauge blanche, vous améliorez votre humeur et vous vous débarrassez aisément du stress et des pensées négatives qui empêchent de bien dormir. Ce rituel de purification est une
explication des nombreuses propriétés de la sauge. Elle a aussi des propriétés de cicatrisation, de rajeunissement, d’apport en nutriments, etc.

L’aromathérapie

Il existe des huiles essentielles qui vous permettent d’obtenir un sommeil de qualité. Parmi elles se retrouvent les huiles essentielles de lavande, de mandarine, de marjolaine, de camomille romaine, etc. Il existe aussi des cocktails d’huiles essentielles qui se retrouvent sous différentes formes (spray relaxant, diffuseur, bain relaxant, huile de massage relaxant, etc.).

Toutefois, les huiles essentielles ne sont pas adaptées pour tout le monde. Leur utilisation est déconseillée pour les jeunes enfants, les femmes enceintes et allaitantes, etc.

Auteur : Emmanuel Higel