Retrouvez sur cet espace les actualités dénichées sur le web et concernant la profession d'infirmier(e) libérale. Nous remercions les sites d'origine pour leurs articles.

ABBOTT prendrait-il nos patients en otage?

mercredi 16 mai 2018 par CEDRIC PUIROUX

Cet après midi, je passe à la pharmacie de mon secteur pour prendre 2 "capteurs freestyle libre" de chez Abbott pour rendre service à une patiente de 90 ans. J'avais demandé à son médecin, il y a quelques mois de cela, si on pouvait lui prendre le lecteur de chez Abbott. L'utilisant chez trois autres patients de 10 ans, 22 ans et de 50 ans, je trouvais que ce lecteur de glycémie était vraiment révolutionnaire en ce qui concerne le confort du patient.

Cela a en effet été une belle révolution chez ma patiente âgée, la prise de glycémie est sans douleur, beaucoup plus facile, elle peut à nouveau faire ses contrôles seule, les chiffres sont gros et bien lisibles, et surtout plus de galère avec les mini bandelettes (pas évident à cet âge).

Bref, aujourd'hui à la pharmacie je constate une rupture des capteurs (il en faut 2 par mois). Je demande des informations à la pharmacienne qui m'annonce dépitée qu'elle ne sera pas livrée en mai car elle aurait dépassé les quotas imposés par Abbott !!!! Pour info cette pharmacie vends 30 capteurs par mois, soit 15 patients. Les nouveaux quotas imposés par Abbott sont de 20 capteurs par mois. Que deviennent les autres patients??? Débrouillez-vous apparement... Ah si , on peut faire une demande directe à Abbott pour obtenir gracieusement des languettes! Merci Abbott!

En tant que prescripteur je m'interroge sur le suivi des produits Abbott, vous avez vous même vendu votre produit comme une révolution dans le domaine et depuis que celui-ci est pris en charge par la sécurité sociale française, vous ne vous doutiez pas qu'il y aurait de la demande???

Ce soir je suis énervé, je pense à mes 4 patients qui n'auront probablement pas de capteur avant juin ou juillet et qui auront surement encore des difficultés au courant de l'été pour se fournir en capteur. J'ai une pensée particulière pour la plus jeune qui se passerait bien volontiers de se piquer le doigt 3 à 4 fois par jour.

Source : www.linkedin.com

Auteur : Cédric PUIROUX

12 mai 2018, journée internationale de l’infirmière!

samedi 12 mai 2018 par CEDRIC PUIROUX

Champagne et gueule de bois !
Le 12 mai prochain sera célébrée, dans le monde entier, la Journée internationale de l'infirmière. En France, cette profession, ô combien appréciée de tous, subit depuis plusieurs années les conséquences des différentes politiques d'austérité pratiquées au Ministère de la Santé. Les grèves et autres manifestations sociales du personnel soignant sont d'ailleurs là pour en témoigner.

Unidel s'engage pour les infirmiers!
Chez UNIDEL, nous avons donc voulu, dans un premier temps, marquer cette journée et dénoncer le mal-être grandissant des soignants qu'ils soient salariés ou indépendants. A ce titre, nous avons réalisé une affiche consacrée aux tristes événements qui ont endeuillé la profession ces derniers mois. Cette affiche, accompagnée du hashtag: #solidariteaveclesinfirmiers, est destinée à être diffusée . Nous souhaitons que ce message inonde les réseaux sociaux et résonne tel un grand cri de révolte et de soutien.

Unidel se mobilise pour les infirmiers libéraux!
Dans un deuxième temps, nous avons voulu faire connaître les difficultés des infirmiers libéraux. Ces soignants au mode d'exercice très spécifique se sentent aujourd'hui menacés dans leur activité indépendante. Ils sont inquiets pour leur avenir mais également pour celui de leurs patients. Ce ressenti, partagé par le plus grand nombre, n'est pas connu du grand public, ni des médias. Continuité des soins et isolement nuisent à toutes velléités de manifester. Faute de pouvoir descendre en nombre dans la rue, les doléances de cette profession restent le plus souvent lettre morte.

Unidel fait tomber le haut...
C'est la raison pour laquelle nous, membres de l'association UNIDEL avons décidé de manifester à notre façon. Au travers d'une vidéo réalisée par des infirmiers libéraux, nous avons voulu alerter la population et les pouvoirs publics sur les difficultés éprouvées par ces professionnels de santé indispensables aux soins de ville.

Source : www.unidel.org

Auteur : Géraldine Rubin pour www.unidel.org

Au Ministère de la Santé, les pharmaciens s’occupent des infirmières libérales…

mardi 1 mai 2018 par Brigitte Femenia

Vous souvenez-vous de l’article du Quotidien du Médecin d’octobre dernier ? On y lisait l’avenir selon les pharmaciens, sans les infirmières libérales : des aides-soignantes en train de faire du « nursing » en ville et des préparateurs en pharmacie chargés de l’observance et des piluliers des patients à leur domicile.
On a retrouvé la vidéo… regardez, c’est édifiant !

Qui est ce monsieur ? M. Thomas Riquier est pharmacien. Il était dans un syndicat de pharmaciens et travaille désormais au Ministère de la Santé : un lieu fascinant où notre avenir est façonné à notre place… et sans nous !
Regardez la vidéo :

N’attendez plus, il faut s’opposer à l’élargissement de la vaccination par les pharmaciens. D’autant plus que l’expérimentation est basée sur des chiffres tronqués. Contactez votre député ou sénateur pour lui en parler, voici un courrier à lui envoyer :
courier

Source : www.fni.fr

Auteur : fni.fr