Rompant avec l’ère Touraine, Agnès Buzyn reçoit les IDEL

Imprimer cet article Fermer cette fenêtre

Cet article a été publié le 03/10/2017 par Brigitte Femenia et a été consulté 839 fois.

  • Fonction : Infirmier(e)

Paris, le vendredi 29 septembre 2017 – Marisol Touraine avait souvent été raillée par la profession infirmière pour son absence de dialogue : elle n’a ainsi jamais reçu personnellement une organisation d’IDEL (Infirmier diplômé d’état libéral) en cinq ans à l’avenue de Ségur !

Paris, le vendredi 29 septembre 2017 – Marisol Touraine avait souvent été raillée par la profession infirmière pour son absence de dialogue : elle n’a ainsi jamais reçu personnellement une organisation d’IDEL (Infirmier diplômé d’état libéral) en cinq ans à l’avenue de Ségur !

Malgré deux reports de rendez-vous successifs qui avaient fait craindre les mêmes déconvenues, Agnès Buzyn a finalement bien reçu ce 27 septembre trois syndicats d’IDEL au ministère de la Santé.

La Fédération nationale des infirmiers (FNI), le Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux (SNIIL) et Convergence infirmière (CI) ont ainsi pu faire entendre leur voix et ils semblent avoir été écoutés. Ainsi, Ghislaine Sicre (CI) a expliqué à nos confrères d’Infirmière libérale magazine : « J’ai trouvé quelqu’un qui a envie de travailler avec les professionnels. Elle n’est pas dans l’opposition, et nous a dit qu’on allait se retrousser les manches ensemble pour faire avancer les dossiers. Ce sont des choses qu’on n’a pas l’habitude d’entendre. »

Les trois syndicats ont ainsi pu évoquer les questions de l’exercice partiel pour les diplômés étrangers et celle de la reconnaissance des compétences des IDEL. Concernant l’insécurité, Convergence infirmière a proposé la création d’un dispositif d’alerte en lien avec les forces de l’ordre. Quant à la FNI, elle a tenu s’entretenir avec le ministre sur les négociations conventionnelles en cours.

L’écoute a-t-elle été réellement attentive ? Réponse dans les semaines et mois à venir…