« EQUILIBRES » : l’expérimentation qui exaspère les infirmiers libéraux

Imprimer cet article Fermer cette fenêtre

Cet article a été publié le 23/07/2019 par Brigitte Femenia et a été consulté 226 fois.

Le 12 juillet dernier, la ministre de la Santé a pris un arrêté ministériel autorisant l’expérimentation dite « EQUILIBRES » visant à rémunérer les infirmiers libéraux de façon forfaitaire, au temps passé auprès des patients dans le cadre de soins infirmiers à domicile. Cette décision prise sans concertation est perçue comme une nouvelle provocation par les syndicats, qui ne cachent plus leur exaspération face aux méthodes et à l’inconsistance du gouvernement.

Le 12 juillet dernier, la ministre de la Santé a pris un arrêté ministériel autorisant l’expérimentation dite « EQUILIBRES » visant à rémunérer les infirmiers libéraux de façon forfaitaire, au temps passé auprès des patients dans le cadre de soins infirmiers à domicile. Cette décision prise sans concertation est perçue comme une nouvelle provocation par les syndicats, qui ne cachent plus leur exaspération face aux méthodes et à l’inconsistance du gouvernement.

Selon le journal officiel, l’objectif de cette expérimentation est d’impulser un changement de paradigme en passant d’un cadre réglementaire orienté par et vers la production d’actes de soins à un système focalisé sur les patients, leur autonomie et leur qualité de vie au domicile. Les infirmiers libéraux participants percevront une rémunération de 53,94 € pour chaque heure passée auprès de leur patient, quels que soient les actes pratiqués, les distances parcourues et la journée dans la semaine.

Cette expérimentation portée par l’association « Soignons Humain » est programmée pour une durée de 3 ans.

La suite de l'article ici