Exercice en commun

Les professionnels libéraux exerçant une activité réglementée peuvent recourir aux différents statuts de société classiques, mais aussi à des structures spécifiques, comme la société civile professionnelle (SCP) ou la société d'exercice libéral (SEL)


Autre structure spécifique pour les professionnels libéraux :

Société de faits

Celle-ci n’est ni enregistrée, ni immatriculée au tribunal de commerce.
Elle peut-être le reflet d’une simple définition des règles de partage et de collaboration entre les différentes infirmières du cabinet. Ce n'est pas une personne morale. Elle n’en aura aucun des droits. ; cependant la société de faits pourra déclarer ses revenus, et envoyer aux impôts un tableau de répartition des frais.

Le contrat d’exercice en commun est le contrat par lequel plusieurs praticiens de même spécialité s’entendent sur l’organisation de services communs afin de faciliter leur exercice professionnel.

L'exercice direct en groupe ou le passage d'une activité indépendante à un travail en commun nécessite une mise à plat de tous les éléments de cette future union. En effet, le choix de la structure doit, avant tout, être adapté aux besoins et aux attentes des différents partenaires.

L'exercice d'une profession libérale est très lié aux qualités humaines et professionnelles du praticien; toute association ou société doit, sous peine d'échec, prendre en compte ces données fondamentales.

La rédaction d'un contrat n'est donc que l'aboutissement d'une réflexion sur l'exercice de votre profession, qu'un praticien du droit, spécialisé dans votre profession, pourra vous aider à mener.

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Exercice en commun.

@
@
Veuillez cliquer sur pour afficher le code de sécurité à recopier afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.