Le tiers payant

FEUILLES DE SOINS : TIERS PAYANT

Dans certains cas, limitativement prévus par la réglementation et la convention nationale, votre patient bénéficie du tiers payant c'est-à-dire qu'il est dispensé de vous régler le montant de la part obligatoire seule ou le montant total de l'acte (part obligatoire + part complémentaire). Dans quelles conditions votre patient se voit-il appliquer la dispense d'avance des frais ? Quelles sont les procédures permettant dans ce cas de sécuriser votre remboursement ?

A QUI S'APPLIQUE LE TIERS PAYANT ?

Vous devez pratiquer la procédure du tiers payant dans les situations suivantes :

  • soins dispensés à un patient bénéficiaire de la couverture maladie universelle (CMU) complémentaire ;
  • soins dispensés à un patient bénéficiaire de l'Aide médicale de l'État (AME) ;
  • soins dispensés à un patient victime d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle.
  • soins dispensés à un patient bénéficiaire de l'aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS), dès lors qu'il a souscrit un contrat de complémentaire sélectionné par le ministère de la Santé

 

JUSTIFIER L'APPLICATION DU TIERS PAYANT

Si un patient bénéficie du tiers payant en vertu des dispositions réglementaires, il doit être en possession des pièces justificatives suivantes :

  • l'attestation CMU, délivrée par sa caisse d'Assurance Maladie, pour un patient bénéficiaire de la CMU complémentaire ;
  • l'attestation d'admission à l'AME, pour un patient bénéficiaire de l'AME ;
  • la « feuille d'accident du travail ou de maladie professionnelle », pour un patient victime d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle.

Dans tous ces cas (sauf les bénéficiaires de l'AME), la carte Vitale doit avoir été mise à jour pour réaliser une feuille de soins électronique.

COMMENT INDIQUER LA PROCEDURE DU TIERS PAYANT SUR LA FEUILLE DE SOINS ?

Vous indiquerez les éléments suivants :

Pour un patient bénéficiaire de la CMU complémentaire ou de l'AME ou dans une situation sociale particulière :

  • dans le champ « exonération du ticket modérateur » de la zone paiement, cochez les cases « l'assuré n'a pas payé la part obligatoire » et « l'assuré n'a pas payé la part complémentaire » ;
  • apposez la mention « CMUC » ou « AME » à côté de votre signature, en bas de la feuille de soins.

Pour un patient victime d'un accident du travail ou d'une maladie professionnelle (AT/MP) :

  • cochez les cases « l'assuré n'a pas payé la part obligatoire » et « l'assuré n'a pas payé la part complémentaire » ;
  • cochez la case AT/MP si les actes que vous dispensez sont en rapport avec cet accident ou cette maladie ;
  • indiquez le numéro ou la date de l'accident de travail ou de la maladie professionnelle ; ces éléments sont indiqués sur la « feuille d'accident du travail ou de maladie professionnelle » présentée par le patient.

Remarque

En cas de tiers payant intégral, il est indispensable de bien cocher les deux cases « l'assuré n'a pas payé la part complémentaire » et « l'assuré n'a pas payé la part obligatoire » pour obtenir le versement de vos honoraires.

La case « l'assuré n'a pas payé la part complémentaire » ne peut jamais être cochée seule.

QUESTION / REPONSE

1 - Suis-je en droit de pratiquer un dépassement d'honoraires pour un patient qui bénéficie du

tiers-payant ?

Oui, en cas de déplacement au domicile d'un patient, non prescrit par le médecin ou en raison

de circonstances exceptionnelles de temps et de lieu exigées par le patient, par exemple, vous

pouvez facturer un dépassement d'honoraires. Il ne sera pas pris en charge par l'Assurance

Maladie dans le remboursement des frais de votre patient.

Recommander cette page

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander la page Le tiers payant.

@
@
Veuillez cliquer sur pour afficher le code de sécurité à recopier afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.