Attention à l’organisme de formation que vous choisissez!!!

Message

cedmorg
Administrateur

Voir plus


Date du message : samedi 16 mars 2019 à 00h33


Ce billet sera aussi un coup de Gueule....

Voici une petite chose dont on se serait bien passé ce jeudi 14/03/18 au 6ème forum URPS de PACA.
Pour rappel Cap médical, Infimax et l-idel.fr partagions 3 stands voisins.
Alors que Brigitte et moi étions partis déjeuner, une dame est arrivée sur le stand d’Infimax où se trouvait Damien, conseiller commercial Infimax. La dame se présente comme la présidente d’un organisme de formation pour IDEL dont je tairai le nom... cette dame demande à voir le fonctionnement du logiciel et plus précisément la gestion des actes multiples.

Elle crée donc une ordonnance avec:
1 Ami 4.1
1 Ami 4 de surveillance de perf
1 AMI 4 de pansement lourd et complexe

Tout cela a la même heure.

Infimax calcule la facture ainsi:

1 AMI 4.1 + 1 AMI 4/2 + 1 AMI 4 G (gratuit) + MCI


La dame d’un air condescendant balance méchamment une carte de visite sur le stand ainsi qu’un catalogue de formation et dit à Damien que son logiciel ne sait pas comptabiliser les actes et que s’il a besoin d’une formation il n’a qu’a l’appeler...

Selon elle la cotation devrait être calculée ainsi:

1 AMI 4.1 + 1 AMI 4 + 1 AMI 4/2

( elle cote la surveillance à taux plein sans tenir compte de l’article 11b et ne compte pas de MCI car pas de soin palliatif)

A notre retour sur le stand, Damien nous demande ce qu’on pense de la cotation trouvée par Infimax.

Pour nous aucun doute possible, elle est juste!
Nous pouvons tout de meme nous tromper, l’erreur est humaine, nous contrôlons donc la NGAP, le site AMELI et les textes officiels qui nous donnent raison.
Par précaution supplémentaire nous appelons Brigitte Bax, Infimière libérale, co gérante d’Enzym formation et formatrice en nomenclature. Elle valide la cotation.

Je précise qu’outre leur ancienneté dans le métier et leurs compétences reconnues sur des sujets tel que la cotation des actes, les deux Brigitte ( Bibi et Brigitte d’Enzym) siègent l’une à la commission des indus et pénalités des Bouches du Rhône, et l’autre dans le Rhône.

Notre Bibi, un peu sanguine il faut l’avouer (ah les marseillais...) souffle un bon coup et va sur le stand de cet organisme de formation pour que la chère madame vienne avec nous nous expliquer son point de vue et que nous puissions débattre chacun avec nos arguments... après tout... peut être qu’on aurait pu apprendre quelque chose? Peut être qu’un truc nous échappe à tous?

Bibi sent que la dame n’est pas trop chaude pour venir nous voir. Au bout d’une heure elle arrive finalement vers nous, toute mielleuse. Elle s’agenouille devant Bibi qui était assise et lui pose la main sur les genoux ( je précise qu’elle ne se connaissent pas, elle ne sont pas intimes). Elle continue toujours sur son ton mielleux.
Nous lui disons que nous ne comprenons pas sa cotation, que selon nous la cotation du logiciel est la bonne, la dame telle une institutrice à ses élèves tente de nous expliquer sans argument aucun que nous avons faux sur toute la ligne.

Nous lui montrons amicalement les textes officiels:

Citation :

Un forfait pour séance de perfusion sous surveillance continue et un forfait pour séance de perfusion d’une durée supérieure à 1 heure avec organisation de la surveillance par contrôle, se cumulent le cas échéant à taux plein par dérogation à l'article 11B des dispositions générales.

Autrement dit peuvent se cumuler à taux plein:
1 AMI 15 et 1 AMI 10
Ou
1 AMI 14 et 1 AMI 9

Ce sont les seuls dérogations possibles à l’article 11bis dans l’article de la NGAP sur les perfusions depuis 2014.

Sa réponse a été « non ce n’est pas vrai, l’AMI 4 de surveillance est un forfait donc il se cote à taux plein! » ( à ce moment là elle n’est plus hautaine, elle commence à être agressive alors que nous cherchons simplement à comprendre son raisonnement). Nous lui avons fait relire le texte mais elle n’en a rien à faire, selon elle c’est notre interprétation et elle est mauvaise...

Nous n’avons pas pu continuer la discussion car la dame a coupé court en partant et en disant qu’on se trompait. Nous n’avons pas insisté face à ce mur.

Concernant la MCI elle a nié avoir dit de la retirer.

Nous avons été atterrés de voir une formatrice prendre les gens de haut, d’avoir des certitudes sans pouvoir les justifier, de ne pas écouter les autres, ne pas prendre en considération les textes légaux et ne pas savoir se remettre en question. C’est à cause de personnes comme celle là que la profession n’avance pas.
Le pire c’est qu’elle véhicule de fausse informations dans ses formations (en espérant que ce soit la seule boulette qu’elle transmette aux IDEL).

Nous avons su garder notre sang froid face à son comportement mais nous étions tout de même excédés.

Alors... petites explications sur la cotation en question:

1 AMI 4.1 à taux plein car c’est l’acte le plus élevé.
1 AMI 4/2 pour le pansement en deuxième acte ce qui nous permet de coter aussi la MCI
1 AMI 4 gratuit pour la surveillance.


Petit bonus de la part de Brigitte d’Enzym:

L’AMI 4 pour l’organisation de la surveillance étant un acte sans déplacement peut se compter à une autre heure que les autres actes. Si vous paramètrez votre logiciel ainsi la cotation sera: 1 AMI 4.1 + 1 AMI 4/2 + MCI Puis a une autre heure sans deplacement 1 AMI 4.

Choisissez donc bien votre organisme de formation, vos formateurs si cela est possible.

En attendant vous pouvez faire confiance à ENZYM par exemple.

Partenaires du site testés et approuvés:

INFIMAX
votre logiciel infirmier

CAPMEDICAL
gestion de ma prévoyance, de ma mutuelle, de mon assurance IJ ainsi que de mon assurance de prêt

Message

Brave Heart
Modérateur

Voir plus


Date du message : samedi 16 mars 2019 à 06h58


ah bon, tu ne savais pas que les formations NGAP sont remplies de conneries ?

Et même les feuilles d'exemples imprimées à grand frais par la CPAM.....

Pour la surveillance, je la côte toujours à part car autrement, par définition, elle serait toujours suivant le 11 bis soit /2 soit inexistante (3° acte)

"la bonté est le signe distinctif d’un esprit supérieur" Beethoven
" Le comble de l’intelligence, c’est la bonté " Proust

Message

cedmorg
Administrateur

Voir plus


Date du message : samedi 16 mars 2019 à 07h34


La seule formation nomenclature dans laquelle j’ai mis les pieds, je me souviens avoir pris en photo les corrigés d’exercices de cotation des perfs qui étaient projetés au mur. Sur ces photos on y voyait la formatrice, le logo de l’organisme de formation, le cas concret et la cotation de la formatrice... non je ne suis pas aussi naïf que j’en ai l’air.
C’était avant le changement de cotation des perfs, avant 2014. J’ai ensuite toujours gardé mes clichés sous le coude en preuve de bonne fois auprès de la sécu.

Partenaires du site testés et approuvés:

INFIMAX
votre logiciel infirmier

CAPMEDICAL
gestion de ma prévoyance, de ma mutuelle, de mon assurance IJ ainsi que de mon assurance de prêt

Message

Brave Heart
Modérateur

Voir plus


Date du message : samedi 16 mars 2019 à 14h01


ceci dit avec leurs formations à la mords-moi-le-noeud, photo ou pas la CPAM ne voudra rien y entendre si notification d'indûs....la bonne foi permettra (et encore!!) d'échapper à la notion de fraude,c 'est tout.

"la bonté est le signe distinctif d’un esprit supérieur" Beethoven
" Le comble de l’intelligence, c’est la bonté " Proust

Message

bibi
Administratrice

Voir plus


Date du message : samedi 16 mars 2019 à 14h34


va savoir ce qu'ils vont encore interpréter avec les nouveaux actes de l'avenant 6 qui arrivent à la fin du mois !

Message

Brave Heart
Modérateur

Voir plus


Date du message : samedi 16 mars 2019 à 17h11


et que les syndicats ont signé....

"la bonté est le signe distinctif d’un esprit supérieur" Beethoven
" Le comble de l’intelligence, c’est la bonté " Proust