Retrouvez sur cet espace les actualités dénichées sur le web et concernant la profession d'infirmier(e) libérale. Nous remercions les sites d'origine pour leurs articles.

Covid-19 : baisse de cotation des prélèvements nasopharyngés

vendredi 24 juin 2022 par Brigitte Femenia

Catégorie : actualité

Un arrêté du 21 juin 2022 publié au Journal officiel prévoit une diminution des cotations applicables aux prélèvements nasopharyngés. Cette modification concerne les prélèvements réalisés au cabinet, au laboratoire ou dans un centre ambulatoire dédié. Pour ceux effectués au domicile, la cotation reste inchangée.

S’agissant des infirmières libérales, la cotation des prélèvements nasopharyngés devra donc être cotée AMI 1,9 (AMI 3,1 jusqu’à présent) à compter du 23 juin 2022.

Pour rappel, ces actes de prélèvements réalisés pour un examen de détection du virus du Sars-CoV-2 avaient été valorisés dans le contexte de la crise sanitaire (cf. article 14 de l’arrêté du 1er juin 2021). Aujourd’hui, « au regard de l’évolution de la situation épidémique et de l’organisation mise en place par les professionnels, il convient de rétablir les tarifs de droit commun pour les prélèvements nasopharyngés dans le cadre des tests PCR », justifie le nouvel arrêté.

Source : www.espaceinfirmier.fr

L’importance des avis en ligne

vendredi 24 juin 2022 par Brigitte Femenia

Catégorie : article sponsorisé

Les avis en ligne représentent les ressentis du client vis-à-vis d’une entreprise. La société Medisafe, spécialisée dans l’élaboration des trousses de secours, tient réellement compte de ces avis. Ils lui permettent de s’améliorer afin de rester meilleur sur le marché. D’autres sociétés ont également compris que les avis en ligne sont à traiter avec précaution. Découvrez ici l’importance des avis en ligne.

Auteur : Emmanuel Higel

Troubles anxieux : quelles sont ses causes et comment y faire face ?

dimanche 12 juin 2022 par Brigitte Femenia

Catégorie : article sponsorisé

Bien de situations intimidantes ou stressantes, telles qu’un accident de voitures esquivées de justesse, un drame inoubliable ou même l’attente de résultats médicaux, peuvent causer l’anxiété chez un individu.

Cependant, quoique l’anxiété soit une situation éphémère, elle peut parfois durer et interférer le cours normal de la vie d’un homme. Dans ce cas précis, on parle de troubles anxieux et il est important de le soigner. Entre la prise de médicaments et l’e-thérapie, les patients souffrant de troubles anxieux peuvent mieux y faire face.

Qu’est-ce qui peut réellement causer les troubles anxieux et quelles sont les solutions innovantes pour affronter ce mal ?

Les causes des troubles anxieux

Comme le reconnait Mosaik, le groupe de soutien aux malades de troubles anxieux, plusieurs facteurs sont à l’origine des troubles anxieux. Les chercheurs aussi s’accordent que ces facteurs sont d’ordre biologique et psychologique et sont couplés avec d’autres facteurs personnels. Essentiellement, la manière de penser et d’agir d’un individu face à des situations données conduit à l’apparition de l’anxiété.

Certaines personnes auront la peur de prendre un avion, sous prétexte qu’il s’agit d’une situation dangereuse, alors qu’il n’en est aucunement le cas. D’autres personnes craindront qu’une mauvaise expérience vécue ne se reproduise, lorsqu’elles sont en prises avec une situation similaire. Dans ce contexte, les psychologues pensent que certaines expériences de l’enfance peuvent aussi contribuer à l’apparition de l’anxiété.

Par ailleurs, lorsque certains neurotransmetteurs du cerveau tels que la sérotonine, la noradrénaline et l’acide gamma-aminobutyrique connaissent un déséquilibre, il peut y avoir des modifications de l’activité dans certaines régions du cerveau. En dehors d’un déficit cérébral qui surviendrait en cas de trouble d’anxiété, certaines personnes sont prédisposées génétiquement à souffrir de troubles anxieux.

Il est également possible que certaines affections comme l’anémie et les troubles de la thyroïde ainsi que la consommation de caféine, d'alcool et certains médicaments déclenchent les symptômes de l’anxiété. Quoi qu’il en soit, il est établi six entités cliniques de troubles d’anxiété :

  1. Le trouble anxieux généralisé, caractérisé par une inquiétude excessive de tous les moments de la vie quotidienne ;

  2. Le trouble panique avec ou sans agoraphobie, caractérisée par des attaques de paniques récurrentes et inattendues ;

  3. Le trouble d’anxiété sociale, caractérisé par une peur persistante et intense d’être au contact ou d’être exposé à l’observation de personnes étrangères ;

  4. La phobie spécifique,caractérisée par une peur persistante et intense de caractère irraisonné ou excessif face à une situation ou objet spécifique ;

  5. Le trouble obsessionnel compulsif comprenant le trouble obsessionnel caractérisé par des pensées, impulsions ou représentations persistantes jusqu’au point de faire de ses imaginations, des facteurs intrusifs et inappropriés. D’un autre côté, le trouble compulsif est caractérisé par des comportements et actes mentaux répétitifs (se laver les mains, répéter des mots silencieusement, ordonner, vérifier, compter) ;

  6. L’état de stress post-traumatique caractérisé par le rappel d’une situation traumatisante pour laquelle l’individu a ressenti une peur intense, un sentiment d’impuissance ou d’horreur.

Tous ces types de troubles anxieux affectent gravement le patient et entrainent des conséquences fâcheuses dans sa vie.

Les conséquences des troubles anxieux

Les troubles anxieux engendrent des conséquences qui varient le plus souvent. Toutefois, de manière générale, il est constaté chez les individus souffrant de ce mal une souffrance personnelle. Cette souffrance personnelle se manifeste par une rumination excessive de la part du patient.

Le manque de repos s’installe facilement et c’est là qu’apparaissent les troubles du sommeil. Ainsi, la personne anxieuse commence par éviter le regard des autres, ce qui détériore ses relations avec ses proches.

Les proches ont en général du mal à appréhender l’état d’esprit d’une personne souffrante de trouble d’anxiété. Ils ne savent pas comment y faire face et sans réellement le vouloir, ils rejettent le patient en le stigmatisant.

Dans un autre contexte, certains proches du patient ont tendance à le surprotéger, ce qui ne lui rend pas fondamentalement service. Le patient dans ce cas se complait dans sa situation en se réfugiant dans l’alcool et certaines substances aux effets désinhibiteurs.

Le refuge des patients qui souffrent des troubles anxieux dans des substances qui semblent néfastes se termine souvent par une accoutumance pour ces produits. L’alcoolisme ou la dépendance aux drogues comme la cocaïne, l’héroïne ou encore le cannabis sont légion dans leur rang.

La consommation abusive de ces substances conduit souvent à des maladies comme le cancer du poumon, le cancer des voies respiratoires ou encore le cancer du foie. Le risque d’accident cardiovasculaire est également un peu plus élevé chez les personnes souffrant de trouble d’anxiété. La tension artérielle de ces personnes subit aussi de sévères aggravations.

Il arrive qu’ils perdent également toute motivation à sortir de la mauvaise spirale dans laquelle ils sont embourbés. Ils prennent donc du poids et souffrent de dépression. Toutefois, les efforts pour faire face aux troubles anxieux sont nombreux et plusieurs approches de solutions se sont révélées efficaces.

Comment faire face aux troubles anxieux ?

Il existe plusieurs solutions pour faire face aux troubles anxieux. Il s’agit d’un traitement par voie médicamenteuse et l’e-thérapie, une nouvelle méthode qui s’est avérée efficace pour la cause.

Les solutions par voie médicamenteuse

Différents types de médicaments à base de plantes sont proposés par les médecins pour soigner les troubles anxieux légers, avec la difficulté à dormir et des phases de nervosité. Les médicaments tels que l’aubépine, la passiflore, la valériane, l’escholtzia, la rhodiole et le houblon sont le plus souvent utilisés.

Les doses de prise de ces médicaments ainsi que la durée des traitements varient selon le type d’anxiété ainsi que la fréquence à laquelle surviennent les troubles. En général, les traitements vont de quelques jours à quelques mois.

D’un autre côté, les anxiolytiques, dont les plus courants sont les benzodiazépines, sont administrés aux patients qui souffrent d’un sévère trouble anxieux. Ceux-ci ont un effet rapide et diminuent les effets émotionnels et physiques.

Toutefois, leur utilisation doit être prudente, car ils peuvent entrainer le patient dans un état de dépendance. En outre, un traitement par antihistaminiques ou antidépresseur peut être aussi utilisé comme traitement anxiolytique.

L’e-thérapie : un complément infaillible en cas de troubles anxieux de longue durée

L’e-thérapie cognitive et comportementale est une solution innovante pour combatte les troubles anxieux lorsque ceux-ci perdurent. L’e-thérapie est surtout recommandée pour son efficacité et sa flexibilité.

En effet, des applications mobiles permettent de s’inscrire sur la plateforme d’un groupe d’entraide anonyme entre des psychologues, des personnes ayant déjà combattu des troubles anxieux et ceux qui en souffrent encore.

Quel que soit le lieu où le moment, les patients peuvent ainsi participer en groupe à des séances de thérapie basées sur le traitement cognitif et comportemental.

L’application mobile Mosaik est un moyen d’e-thérapie incontournable en matière d’accompagnement des personnes qui vivent avec des troubles anxieux. L’idée est de rejoindre un groupe d’entraide constitué de personnes souffrant d’anxiété ou de dépression, et de leur fournir des outils et exercices inspirés notamment des thérapies cognitivo-comportementales qu’ils peuvent faire en groupe.

Le but est d’amener le patient à se prendre en main sans apporter de jugement de valeur. En complicité avec le patient, le groupe arrive à analyser les causes de l'anxiété en rapport avec les manifestations observées chez celui-ci.

C’est surtout un traitement qui permet au patient de comprendre le cercle vicieux de stress sur ses ressentis, émotions, comportements et de pratiquer les techniques antistress idoines. Cette méthode a prouvé son efficacité, car ses effets sur les patients ont été durables. Vu qu’il s’agit d’un service anonyme et dématérialisé, toute personne souffrant de troubles anxieux peut y avoir accès en toute sécurité.

Auteur : Emmanuel Higel