Retrouvez sur cet espace les actualités dénichées sur le web et concernant la profession d'infirmier(e) libérale. Nous remercions les sites d'origine pour leurs articles.

Un nouveau Ministre à la Santé, quels changements pour les infirmières libérales ?

jeudi 27 février 2020 par Brigitte Femenia

Ce lundi 17 février, Mme Buzyn a cédé sa place à Mr Olivier Véran, qui st donc devenu Ministre des Solidarités et de la Santé. Cela va-t-il changer quelque chose pour les infirmières libérales, alors que la Réforme de la Santé est en plein déploiement ?

Le départ précipité de Mme BUZYN Agnès du ministère de la Santé

 

C’est dans l’urgence, et pour faire face à la crise provoquée par le retrait de M Griveaux de la course aux municipales de Paris, que la commission d’investiture du parti La république en Marche a désigné Mme Agnès Buzyn comme candidate officielle. L’ancienne Ministre des Solidarités et de la Santé a donc dit adieu à son ministère au cours d’une cérémonie toute en émotion. Après presque 3 ans passés Avenue Duquesne, Mme Buzyn a été remplacé par le Dr Olivier Véran, neurologue hospitalier. Le nouveau Ministre de la Santé, qui est également député de l’Isère, reprend donc l’en semble des dossiers, et ils sont nombreux, de Mme Buzyn.

M Patrick Chamboredon, président de l’Ordre National des infirmiers (ONI) a rapidement réagi à ce remplacement précipité en expliquant dans un communiqué : « Nous tenons à saluer le travail réalisé par Madame Agnès Buzyn qui, en tant que Ministre de la Santé et des Solidarités, a eu le mérite d’être à l’écoute de toutes les professions de santé, médicales comme paramédicales ». Bien évidemment, des tensions ont existé entre les infirmières libérales et le Ministère de la Santé au cours de ces trois années, mais les IDEL(s), il faut s’en souvenir, s’étaient réjoui de l’arrivée de Mme Buzyn pour remplacer Mme Marisol Touraine, qui avaient cristallisé beaucoup d’opposition autour de sa personne. Ceci explique peut-être cela.

Les infirmières libérales et l’action de Mme Buzyn

 

Dans son communiqué, le président de l’ONI a ainsi tenu à souligner les avancées significatives connues pendant cette durée, à commencer par la mise en place de la pratique infirmière avancées, l’élargissement des droits à prescription, …. Il termine en affirmant que les infirmières libérales et hospitalières sont prêtes à « poursuivre nos efforts afin de construire avec les pouvoirs publics la profession infirmière de demain. Il reste tant à faire ». Ce constat met la pression au successeur de Mme Buzyn.

Déjà député de l’Isère, cet ancien socialiste devenu membre du parti présidentiel a de nombreux dossiers urgents à régler, à commencer par la crise actuelle du coronavirus, les revendications persistantes du personnel hospitalier, les attentes des infirmières et infirmiers libéraux. En revanche, il a été accueilli fraichement tant par la classe politique, qui lui reproche d’avoir voulu faire disparaitre le terme de « Sécurité Sociale » de la Constitution, que par les médecins libéraux , qui estiment qu’un médecin hospitalier n’est pas le mieux placé pour défendre la médecine de ville, qui est, selon eux, en constante dégradation. Et les infirmières libérales ?

 

Le nouveau ministre de la santé et les infirmières libérales

 

Dans son allocation de prise de fonction, Mr Olivier Véran a rassuré les infirmières libérales et l’ensemble des personnels médicaux et paramédicaux, même si tous attendent des actes avant de se prononcer. Toujours est-il qu’il a souligné vouloir protéger et prendre soin « de celles et ceux qui prennent soin de nous lorsque nous en avons besoin ».Pour rassurer les premières réactions des médecins libéraux, il a souligné reconnaitre le même engagement dans la médecine de ville qu’à l’hôpital, et pour attester de sa bonne volonté, il a d’ores et déjà fait savoir qu’il allait « recevoir prochainement les ordres et les syndicats professionnels de ville pour les associer aux changements en cours, celui de la médecine de parcours ».

Si les syndicats d’infirmiers libéraux préfèrent attendre des actes pour se prononcer, c’est en partie parce qu’ils n’ont pas oublié le soutien du nouveau ministre à la création du rôle « d’infirmier référent » et son opposition stricte à accorder aux infirmiers le droit de constater un décès. C’est donc dans une position d’attente que se trouvent les infirmières et infirmiers libéraux, et on devrait très rapidement connaitre les premières tendances.

Source : www.albus.fr

LE RENDEZ-VOUS DES INFIRMIÈRES LIBÉRALES EN PACA

lundi 17 février 2020 par Brigitte Femenia

Toute l’équipe de l-idel.fr   vous donne rendez-vous le 19 mars 2020 pour la 7e édition du Forum régional de l’infirmière libérale en PACA au Parc Chanot de Marseille.

INSCRIVEZ VOUS 

Le Programme 

Programme 2020

Rendez-vous le 19 mars 2020 pour la 7ème édition du forum de l’infirmière libérale en PACA.

En 2020, pour sa 7ème édition,  le Forum régional de l’infirmière libérale en PACA poursuit son ancrage à Marseille avec un programme riche et des espaces pensés pour favoriser les échanges tout au long de la journée. Des conférences plénières animées par Sylvie Fontlupt auront eu lieu le matin et l’accent sera mis sur les aspects pratiques de la profession avec des ateliers et des animations au cours de l’après-midi.

 

Programme édition 2020

À partir de 8h00 : Accueil des participants et visite des stands
9h00 : Discours d’ouverture
9h30 : Conférence « La e-santé dans l’exercice libéral « , animée par Sylvie Fontlupt
  • De l’IDEL à l’e-DEL par François Vialla, Professeur Droit & santé, Université de Montpellier
  • Gestion des données et normes de sécurité : peut-on utiliser les outils numériques en toute confiance ? par Gilles Braud, Directeur Associé Medappcare
10h30 : Pause café au cœur des stands
11h00 : Reprise de la conférence plénière
  • Table ronde sur l’intelligence artificielle et les IDEL en présence de
    • Lucienne Claustres, Présidente URPS infirmière PACA
    • David Naudin, Coordonnateur du pôle de recherche médical, APHP
    • François Vialla, Professeur Droit & santé, Université de Montpellier
    • Représentant de l’ARS PACA
  • Échanges avec la salle
  • Animation humoristique par Julien Strelzyk
12h30 : Déjeuner et visite des stands
Toute la journée : Espace associations
  • Association Anorexie et Boulimie 13 (AAB13)
  • CAIRE 13
  • COREVIH PACA ouest Corse
  • CPIAS Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • ONCO PACA-Corse
  • SOS Femmes 13
  • Vaincre le Mélanome
Toute la journée : Village des CPTS
  • CPTS Val de Siagne
  • CPTS Antipolis
  • CPTS Mouans Sartoux
  • CPTS Iles de Lérins
  • CPTS Itinéraire Santé
  • CPTS Arles
  • CPTS L’étoile RSPECT
  • CPTS Actes Santé
  • CPTS Initiative Santé Est Etang de Berre
  • CPTS Marseille 10ème
  • CPTS Var Estérel Méditerranée
  • CPTS Var Ouest
  • CPTS Iles d’Or
  • CPTS Provence Verte
  • CPTS Dracénie Provence Verdon
  • CPTS Grand Avignon
  • CPTS Comtat Venaissin
14h : Ateliers

Retour sur l’enquête « Signalement des événements indésirables graves (EIGS) auprès des IDEL » par Dr Stéphanie Gentile et Valérie Poncet, PASQUAL

Il apparaît que bien que la moitié des IDEL connaissent l’obligation de déclaration, très peu en font un signalement. Et ce alors que le tiers déclare avoir été témoin d’un EIGS au cours des 12 derniers mois ; la moitié serait associée au circuit des médicaments et notamment des erreurs de prescription, de délivrance ou de posologie, l’autre moitié concernerait des retards et/ou défauts de prise en charge.

Des pistes d’amélioration proposées par les IDEL vous seront également exposées.

Les EIGS peuvent perturber le déroulement normal de soins ou impacter directement la santé du patient. Ils sont soumis à des obligations réglementaires de signalement et d’analyse par les professionnels de santé. Ils concernent l’état du patient, le matériel, les médicaments, les actes prescrits et faits.

 

Les nouveaux outils en cancérologie par le Réseau Régional de Cancérologie OncoPaca-Corse

Le Réseau Régional de Cancérologie OncoPaca-Corse a initié différents travaux pour valoriser l’offre en soins de support pour les acteurs de santé dont un nouveau e.Répertoire Régional des Soins de Support en cancérologie accessible sur le portail  www.ProInfosCancer.org.

La présentation de cet outil sera l’occasion de faire un tour d’horizon des nouvelles recommandations nationales sur les soins de support et de mettre un coup de projecteur sur les outils régionaux d’aide à la pratique.

OncoPaca-Corse assure les missions d’un Réseau Régional de Cancérologie (RRC) dans une logique de coordination des opérateurs de santé à l’échelle régionale, et d’amélioration continue des pratiques en cancérologie. Créé dans le cadre des plans cancer, il s’organise autour de quatre axes : contribuer à la coordination de l’organisation régionale en cancérologie et à sa lisibilité, promouvoir la qualité et la sécurité des traitements des patients atteints de cancer ; développer l’expertise et l’expérimentation de projets innovants et accompagner les évolutions de l’offre de soins, contribuer à l’information et à la formation des acteurs, des patients et de leurs proches sur le parcours de santé en cancérologie.

 

La télémédecine : les différents actes et les enjeux pour l’infirmière libérale par David Grandgirard, Responsable régional France Sud (Parsys Télémédecine)

Présentation générale et état des lieux de la télémédecine – focus France
Définition et exemples des 5 actes de la télémédecine : téléconsultation, téléexpertise, télésurveillance, téléassistance et régulation médicale.
Enjeux pour l’infirmière libérale dans ces actes : Quelle place ? Quels outils ? Quelle(s) organisation(s) ?
L’infirmière libérale et la télémédecine : perspectives futures
Temps de questions / réponses

 

IDOMED : un outil de communication simple et polyvalent

idomed est une application de télémédecine simple, mobile, qui permet aux professionnels de santé de réaliser des téléconsultations et plus généralement de communiquer facilement et de manière sécurisée. En pratique, l’application s’apparente à un « WhatsApp de santé ».

La solution a été initialement créée pour faciliter la prise en charge des personnes âgées dépendantes, en facilitant les échanges entre médecins et infirmiers (qui assistent les patients lors des téléconsultations notamment) et la première expérimentation a été récompensée par le Ministère de la Santé dans le cadre du concours « Parlez-Nous Télémédecine ».

idomed est aujourd’hui utilisée par une variété d’acteur de la ville (maisons de santé, centres de santé, CPTS, SSIAD, infirmiers libéraux, pharmacies…) et hospitaliers (HAD, services hospitaliers). Ils partagent le besoin de fluidifier leurs collaborations, via des échanges écrits et vidéos, en toute sécurité.

 

Les antiseptiques aujourd’hui par Yann Riou, cadre formateur, hygiéniste

–   Généralités
–   Biofilms et soins des plaies

 

Participation des IDEL à la PDSA dans le département 04 par l’URPS Infirmière PACA

Cet atelier vous exposera un cas pratique d’utilisation par les infirmières de matériel connecté, dans le cadre d’un projet porté par votre URPS.
L’expérimentation visant à réduire les inégalités territoriales et à promouvoir la profession débutera prochainement sur un territoire des Alpes de Haute Provence.
A noter : ce dispositif pourrait à terme être transposable sur d’autres départements tels que le 05 ou le 84.

17h00 : Fin de la 7ème édition

 

ORGANISMES DE FORMATIONS FRAUDULEUX,Soyez vigilants !

mercredi 15 janvier 2020 par Brigitte Femenia

A ce jour, cinq ODPC de la région PACA se sont livrés à des pratiques commerciales agressives, et ont fait l’objet d’une information au procureur de la République conformément aux dispositions de l’article 40 du Code de procédure pénale et d’une saisine de la Direction générale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi.

Source : www.agencedpc.fr