Feu vert à la consultation infirmière, à l’infirmier référent, à l’autonomisation…


Commentaires (0)

Cet article a été publié le par Brigitte Femenia et a été consulté 277 fois.

Catégorie : actualité

Le ministre délégué à la Santé et la Prévention a formulé le week-end dernier, dans une interview à la Tribune du dimanche, des annonces importantes pour valoriser la profession infirmière. La FNI salue cette volonté d’avancer mais demande d’accélérer le calendrier.

La mobilisation de la FNI ces dernières semaines ainsi que son action intense auprès de l’Exécutif, pour une meilleure reconnaissance de la profession, ont porté leurs fruits. Le ministre délégué Frédéric Valletoux a en effet annoncé dimanche dernier des avancées significatives pour la profession, qui seront inscrites dans une feuille de route assortie à un calendrier.

Le ministre a reconnu le retard de la France par rapport aux autres pays européens sur l’autonomisation de la profession. Il a notamment fait part de sa volonté de « faire confiance » à un plus grand nombre de professionnels de santé pour améliorer l’accès aux soins. Le ministre a insisté sur la reconnaissance des rôles et compétences de chacun. Le suivi de maladies chroniques et la prolongation des ordonnances, en lien avec le médecin, pourraient être confiés aux IDEL.

Frédéric Valletoux s’est ainsi engagé à la création d’une consultation en soins infirmiers avec un droit à certaines prescriptions, dans le cadre d’une loi. Il a également affirmé sa volonté de « donner du contenu » au statut d’infirmier référent, un statut que la FNI défend depuis plus d’une décennie et qu’il est urgent de mettre en place. Le ministre a également promis d’accélérer la parution des décrets pour les infirmiers en pratique avancée (IPA).

Sur la question des indus, qui constitue une source d’inquiétude majeure et de mécontentement pour les IDEL, le ministre a confirmé ce qui avait été révélé par la directrice déléguée de l’Assurance maladie, Marguerite Cazeneuve, la semaine passée. Un groupe de travail dédié sera mis en place. La FNI, qui a lancé une action de protestation « ordo-challenge » visant à adresser au médecin conseil de la CNAM toutes les prescriptions d’actes infirmiers erronées ou mal rédigées, salue cette volonté de dialogue.

La FNI participera aux travaux qui débuteront le 18 avril avec la Cnam, et qui seront menés de front avec ceux sur les prises en charges lourdes.

Enfin, Frédéric Valletoux s’est engagé sur l’ouverture de nouvelles négociations conventionnelles d’ici la fin de l’année, afin de fixer les modalités financières en lien avec les évolutions de compétences qui seront définies dans la loi. En tant que première organisation représentative des IDEL, la FNI y prendra toute sa part mais appelle le Gouvernement à anticiper l’ouverture des négociations afin de faire avancer ces deux chantiers de concert.

Chaque jour qui passe est un jour de perdu pour transformer le système de santé afin de le mettre en capacité à absorber l’explosion démographique des patients dépendants et/ou atteints de maladie chronique.

Compte tenu de l’urgence à agir pour le système de santé et pour les infirmiers libéraux, la FNI sera donc vigilante à ce que le calendrier défini soit accéléré et que les engagements pris soient respectés.

La FNI a également appelé l’ensemble des syndicats de la profession à prendre leurs responsabilités et à se mobiliser pour construire ensemble le nouveau visage de la profession infirmière en évitant les pièges de la facilité et de la surenchère qui ont conduit les médecins dans l’impasse.

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

@

Acceptez-vous d'être contacté par les visiteurs de L'Infirmière Libérale Francaise ?

Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Feu vert à la consultation infirmière, à l’infirmier référent, à l’autonomisation….

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.