La profession infirmière s'unit pour se faire entendre au Ségur de la Santé !

Commentaires (0)

Cet article a été publié le par Brigitte Femenia et a été consulté 172 fois.

Aujourd’hui, les infirmiers s’unissent pour faire entendre leur indignation face à ce mépris intolérable qu’ils subissent une fois de plus ! Ils demandent au Président de la République, au Premier ministre et au ministre des Solidarités et de la Santé, de les intégrer pleinement et sans délai aux négociations du Ségur. Il en va de la légitimité de ce plan organisé en urgence par le Gouvernement. Et de rappeler que pendant la crise, les infirmiers, avec l’ensemble des professionnels de santé, ont oeuvré en synergie pour maintenir à flot un système de santé à la dérive. Il est de la responsabilité du Gouvernement d'agir dès maintenant, sans quoi les infirmiers se mobiliseront avec force et détermination pour faire entendre leurs voix !

Aujourd’hui, les infirmiers s’unissent pour faire entendre leur indignation face à ce mépris intolérable qu’ils subissent une fois de plus ! Ils demandent au Président de la République, au Premier ministre et au ministre des Solidarités et de la Santé, de les intégrer pleinement et sans délai aux négociations du Ségur. Il en va de la légitimité de ce plan organisé en urgence par le Gouvernement. Et de rappeler que pendant la crise, les infirmiers, avec l’ensemble des professionnels de santé, ont oeuvré en synergie pour maintenir à flot un système de santé à la dérive. Il est de la responsabilité du Gouvernement d'agir dès maintenant, sans quoi les infirmiers se mobiliseront avec force et détermination pour faire entendre leurs voix !

Par un communiqué commun signé par près d'une 28 représentants de la profession infirmière (associations, syndicats, hospitaliers, libéraux, spécialisés, collectifs, conseils nationaux, sociétés...), déployé massivement sur les réseaux sociaux, ils font savoir d'une seule voix quels sont les 4 axes de travail pour lesquels ils veulent être partie prenante : 

  • l'augmentation de leur niveau d'autonomie et de responsabilité ;
  • l'arrêt immédiat d'un système médico-centré pour l'adoption d'un système centré sur le patient ;
  • la revalorisation des niveaux de rémunération ;
  • l'amélioration significative des conditions de travail.

De fait, ils demandent l'intégration au Ségur de la Santé de 7 représentants des organisations infirmières : 2 du Conseil National Professionnel (CNP) Infirmier, 1 du CNP Infirmier Anesthésiste, 1 du CNP Infirmier de Bloc opératoire, 1 du CNP Infirmier en Pratique Avancée, 1 du CNP Infirmier Puériculteur, et 1 du Collectif Inter Bloc aux concertations du Ségur de la Santé. Le Gouvernement doit en effet garantir la participation de toutes les parties prenantes du système de Santé

Les professionnels infirmiers s’unissent pour se faire entendre avec une délégation constituée et prête pour proposer 4 axes de travail pour ce #SegurDeLaSante #Infirmier #DuquesneDeLaSante @EmmanuelMacron @olivierveran @EPhilippePM @nicolenotat pic.twitter.com/10lK99QSxX

— UNAIBODE (@unaibode) June 3, 2020

Une conférence de presse par visioconférence

Ce groupe infirmier inédit, qui se définit comme une "plateforme d'échanges et de propositions pour la profession infirmière", baptisé "Groupe Duquesne"*, a pour ambition de faire pression sur le Gouvernement. Il organisait le 9 juin une conférence de presse par visioconférence pour rappeler le but poursuivi : donner de la voix aux revendications concernant le coeur de métier infirmier ainsi qu'aux spécificités de ses divers terrains d'exercice et donc de compétences associées. Message unanime : valoriser et faire reconnaître le rôle, la place et les compétences de la profession et ce, en synergie avec l'Ordre infirmier, plus "institutionnel" dans sa fonction de représentation de la profession au sein du Ségur de la Santé ; l'ONI qui lançait dans le même temps les Etats généraux de la Profession.

Tour à tour, les différents représentants ou porte parole des 28 - IDE hospitaliers, IBODE, IADE, IDPE, IPA, IDEL, IDEC, recherche, ISP...- ont rappelé leur engagement commun pour la profession infirmière et déroulé les spécificités rattachées à leurs fonctions ou spécialités. Tous, ils ont des propositions concrètes à faire et des possibilités d’améliorer le système de santé et sont bien décidés à les partager avec le plus grand nombre. Si, en effet, les contributions de chacun sont étayées et nombreuses, fruit d'un travail sérieux et engagé, il semble que le Gouvernement fasse toujours la sourde oreille. Malgré les demandes répétées de rendez vous, par courriel, par téléphone, les envois de documents attestant de leur volonté de participer... aucun retour. En attendant les différents groupes de travail du Ségur de la Santé continuent à se réunir et le calendrier avance très vite car Olivier Véran a rappelé vouloir agir concrètement en proposant un plan pour l'été.

Les quatre piliers du Ségur de la Santé ne s'appuient pas sur la profession infirmière alors qu'elle est un métier "socle " de notre système de santé

Les infirmiers déterminés à peser...

Quelle est la marge de manoeuvre du groupe Duquesne ? Quelles actions doit il envisager si son intégration aux négociations du Ségur de la Santé n'aboutit pas ? Interrogé sur son soutien à la mobilisation des professionnels de santé annoncée pour le 16 juin prochain, certains représentants infirmiers ont fait savoir qu'ils appelaient aux actions locales qui devraient se déployer partout en France, sous plusieurs formes, comme par exemple devant les établissements de santé ou les ARS. D'autres se projetent déjà vers une action "symbolique" pour le 14 juillet. Rappelons qu'Emmanuel Macron a fait savoir qu'un hommage serait rendu aux soignants à l'occasion de cette Fête nationale

Enfin, dans le cadre du Ségur de la Santé, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, annonce une consultation dématérialisée auprès de l’ensemble des professionnels de santé. Ce questionnaire a vocation à recueillir les témoignages et ressentis des professionnels pour tirer collectivement les leçons de l’épreuve traversée, et pour bâtir les fondations d’un système de santé encore plus moderne, plus résilient, plus innovant, plus souple et plus à l’écoute de ses professionnels, des usagers et des territoires. Le questionnaire est ouvert jusqu'au 22 juin... Qu'on se le dise car si la parole est donnée, même dématérialisée, chaque infirmière, chaque infirmier, doit s'en saisir.

La profession infirmière a montré son engagement sans failles durant toute la crise sanitaire, maintenant le Gouvernement se désengage et ne veut pas l'écouter à l'heure des négociations

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

@

Acceptez-vous d'être contacté par les visiteurs de L'Infirmière Libérale Francaise ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 60 + 31 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article La profession infirmière s'unit pour se faire entendre au Ségur de la Santé !.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 60 + 31 = ?