Covid-19 : baisse de cotation des prélèvements nasopharyngés


Commentaires (0)

Cet article a été publié le par Brigitte Femenia et a été consulté 206 fois.

Catégorie : actualité

Un arrêté du 21 juin 2022 publié au Journal officiel prévoit une diminution des cotations applicables aux prélèvements nasopharyngés. Cette modification concerne les prélèvements réalisés au cabinet, au laboratoire ou dans un centre ambulatoire dédié. Pour ceux effectués au domicile, la cotation reste inchangée.

S’agissant des infirmières libérales, la cotation des prélèvements nasopharyngés devra donc être cotée AMI 1,9 (AMI 3,1 jusqu’à présent) à compter du 23 juin 2022.

Pour rappel, ces actes de prélèvements réalisés pour un examen de détection du virus du Sars-CoV-2 avaient été valorisés dans le contexte de la crise sanitaire (cf. article 14 de l’arrêté du 1er juin 2021). Aujourd’hui, « au regard de l’évolution de la situation épidémique et de l’organisation mise en place par les professionnels, il convient de rétablir les tarifs de droit commun pour les prélèvements nasopharyngés dans le cadre des tests PCR », justifie le nouvel arrêté.

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

@

Acceptez-vous d'être contacté par les visiteurs de L'Infirmière Libérale Francaise ?

Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 7 - 1 = ?

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Covid-19 : baisse de cotation des prélèvements nasopharyngés.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez résoudre le calcul simple suivant : 7 - 1 = ?