Quand faut-il avoir recours à une prothèse de hanche ?


Commentaires (0)

Cet article a été publié le par Brigitte Femenia et a été consulté 98 fois.

Vous souffrez d’une douleur persistante à la hanche et vous vous demandez si la prothèse de hanche est faite pour vous ? Dans cet article, vous trouverez toutes les réponses à vos questions : quand y avoir recours, comment la choisir et quels sont les types de prothèses de hanches existants.

La hanche, cette articulation si essentielle à notre mobilité, peut parfois nous faire défaut. Quand la douleur devient insupportable et les traitements conservateurs inefficaces, il est alors temps de se poser la question : "Quand faut-il avoir recours à une prothèse de hanche ?" Vous aussi, vous vous posez cette question ? Enfilez vos lunettes de lecture et plongez-vous dans cet article. Vous y trouverez des informations précieuses qui éclaireront votre lanterne.

Qu'est-ce qu'une prothèse de hanche ?

 

Commençons par comprendre ce qu'est une prothèse de hanche. C'est un dispositif médical conçu pour remplacer une articulation de la hanche endommagée ou malade. C'est une solution radicale qui vise à retrouver une vie normale, sans douleur. Mais quand doit-on y avoir recours ?

Les signes qui ne trompent pas

Souffrir d'une douleur persistante à la hanche n'est pas une fatalité. Il est tout à fait possible de vivre sans douleur, grâce à l'intervention chirurgicale de la pose d'une prothèse de hanche. Mais comment reconnaître les signes avant-coureurs ?

Vous ressentez une douleur chronique dans votre hanche, qui vous empêche de vous adonner à vos activités quotidiennes. Vous avez du mal à vous lever de votre chaise ou à monter des escaliers. La douleur se fait également sentir pendant la nuit, perturbant votre sommeil. Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, il est peut-être temps de consulter un chirurgien orthopédiste.

Les causes de la mise en place d'une prothèse de hanche

La pose d'une prothèse de hanche n'est pas une décision à prendre à la légère. Elle est généralement envisagée lorsqu'une maladie dégénérative, comme l'arthrose ou la nécrose de la tête fémorale, a endommagé l'articulation au point de la rendre non fonctionnelle. Une fracture du col du fémur peut également nécessiter cette intervention chirurgicale.

Les alternatives à la prothèse de hanche

Avant d'envisager la pose d'une prothèse de hanche, d'autres solutions peuvent être envisagées. Des traitements médicamenteux, des exercices de rééducation, des infiltrations ou encore des modifications du mode de vie peuvent permettre de soulager la douleur et d'améliorer la mobilité de la hanche. Cependant, si ces solutions s'avèrent inefficaces, la pose d'une prothèse de hanche peut alors être l'unique solution pour retrouver une vie sans douleur.

Le choix d'un chirurgien orthopédiste

Il est primordial de bien choisir son chirurgien orthopédiste. Ce dernier doit être à l'écoute de vos besoins et de vos attentes, tout en étant compétent et expérimenté. Il est aussi fondamental de vous sentir en confiance avec ce professionnel de santé, qui vous accompagnera tout au long de votre parcours de soins. Si vous habitez dans le Var, vous pouvez consulter un chirurgien orthopédiste expérimenté en prothèse de hanche, qui saura vous conseiller et vous orienter vers la meilleure solution pour vous.

En somme, si vous souffrez d'une douleur chronique dans la hanche, n'hésitez pas à consulter un professionnel de santé. La prothèse de hanche est une solution radicale mais efficace pour retrouver une vie normale, sans douleur. Cependant, cette intervention chirurgicale doit être envisagée en dernier recours, lorsque tous les autres traitements ont échoué. Alors, n'attendez plus et prenez rendez-vous avec un chirurgien orthopédiste si vous pensez être concerné.

Les types de prothèses de hanches

mise en place prothèse de hanche

En fonction de votre âge, de votre mode de vie et de l'état de votre os, le chirurgien orthopédiste peut vous proposer différents types de prothèses de hanches. Comprendre les différences entre ces prothèses peut vous aider à faire un choix éclairé.

La prothèse totale de hanche (PTH) est la plus courante. Elle remplace les deux composantes de l'articulation de la hanche : la tête fémorale (boule) et le cotyle (cavité). Elle est généralement recommandée pour les patients souffrant d'arthrose avancée ou de fractures.

La prothèse unicompartimentale, également appelée prothèse de surface, ne remplace que la tête fémorale. Elle est moins invasive que la PTH et convient aux patients plus jeunes et actifs.

La prothèse de hanche résorbable est une innovation récente. Elle est faite de matériaux qui se dissolvent dans le corps au fil du temps, permettant à l'os de repousser et d'occuper l'espace. Cette prothèse est encore à l'étude, mais pourrait être une solution intéressante pour les patients jeunes.

Enfin, l'arthroplastie par repositionnement de la hanche ou resurfaçage consiste à recouvrir la tête fémorale et le cotyle avec des matériaux métalliques pour réduire la friction. Ce type de prothèse préserve plus de tissu osseux et est donc généralement proposé aux patients plus jeunes et actifs.

La récupération postopératoire

La récupération postopératoire joue un rôle crucial dans le succès de l'opération et la qualité de vie ultérieure du patient. Elle dépend de nombreux facteurs, dont le type de prothèse utilisé, l'état de santé général du patient et la réalisation d'une rééducation adaptée.

Après l'opération, vous resterez généralement à l'hôpital pendant quelques jours. Les professionnels de santé vous aideront à vous lever et à marcher dès que possible, généralement dans les 24 heures suivant l'opération.

La rééducation est une étape essentielle de la récupération. Elle commence immédiatement après l'opération et se poursuit pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Elle vise à renforcer les muscles autour de la hanche, à améliorer la mobilité de l'articulation et à vous apprendre à utiliser votre nouvelle hanche de manière sûre et efficace.

La douleur postopératoire est généralement gérée par des médicaments. Il est important de signaler toute douleur persistante à votre médecin, car cela peut être le signe d'une complication.

Conclusion

En conclusion, la prothèse de hanche est une intervention efficace pour soulager la douleur et améliorer la mobilité chez les patients souffrant de maladies dégénératives de la hanche ou de fractures. Cependant, il s'agit d'une décision importante qui doit être prise en concertation avec un chirurgien orthopédiste expérimenté. Les différentes options de prothèses disponibles et la récupération postopératoire sont des éléments clés à prendre en compte. Enfin, n'oubliez pas que des mesures de style de vie, telles que l'exercice régulier et une alimentation saine, peuvent aider à prévenir les maladies de la hanche et à prolonger la durée de vie de votre prothèse.

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

@

Acceptez-vous d'être contacté par les visiteurs de L'Infirmière Libérale Francaise ?

Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Quand faut-il avoir recours à une prothèse de hanche ?.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.