Tout savoir sur la prévoyance pour les infirmières


Commentaires (0)

Cet article a été publié le par Brigitte Femenia et a été consulté 110 fois.

La plupart des infirmières sont affiliées à la sécurité sociale et à la caisse de retraite dénommée la « CARPIMKO ». Mais, pourquoi envisager une assurance prévoyance en complément ? Bien que ce soit trop demandé, cela vaut bien la peine, et voici pourquoi vous devez le faire !

Toute infirmière, qu’elle soit salariée, libérale ou remplaçante, est protégée par la Sécurité Sociale en cas d’arrêt de travail de 3 mois maximum. Elle est également protégée par la CARPIMKO en cas d’arrêt de travail de plus de 3 mois, d’invalidité ou de décès. Mais pourquoi encore envisager une assurance prévoyance ? Cela vaut-il vraiment la peine ? Si vous êtes une infirmière, en quoi l’assurance prévoyance vous est-elle indispensable ? Combien pourra-t-elle vous coûter ? Et comment pouvez-vous trouver une prévoyance adaptée à vos besoins spécifiques ? Découvrez tout cela dans la suite de l’article !

Raisons de souscrire une prévoyance infirmière

Loin d’être une simple formalité, souscrire une prévoyance infirmière est une obligation dont les avantages sont multiples.

Pallier les limites de la sécurité sociale et de la CARPIMKO

Pour commencer, il faut souligner que la sécurité sociale offre à l’infirmière une indemnité d’environ 50 % de son salaire à partir du 4e jour d’arrêt de travail. Cela est plafonné à 181 € par jour.

En ce qui concerne la CARPIMKO, par ailleurs, les indemnités sont de 55 € par jour. En cas d’arrêt de travail prolongé, cette caisse prend le relai à partir du 91e jour. S’il s’agit d’une incapacité partielle, entre 66 % et 100 %, l’indemnisation est de 28 € par jour, soit 840 € par mois. Ce qui est déjà une base essentielle de protection sociale.

Toutefois, c’est très insuffisant pour couvrir les revenus et les charges qui continuent de courir en arrêt de travail. Par exemple, le salaire moyen d’une infirmière libérale se situe à hauteur de 3 800 eur/m. Celui-ci est variable en fonction de plusieurs paramètres (zone géographique d’exercice, montant des honoraires, nombre de patients…).

Bien évidemment, la protection sociale est absolument inférieure et ne suffira pas pour assurer un maintien de revenu. Il est donc crucial de souscrire une assurance prévoyance complémentaire.

Prévenir les risques financiers en cas d’invalidité ou de décès

Effectivement, souscrire une assurance prévoyance en plus de la protection sociale classique présente l’avantage exclusif de prévenir les risques financiers liés à l’invalidité ou au décès. Dans l’un ou l’autre de ces cas, elle prévoit le versement d’un capital qui vous permet de faire face aux dépenses.

Si, en raison d’une maladie grave ou d’un accident, vous vous retrouvez dans l’incapacité de poursuivre votre activité professionnelle, votre assurance vient au secours. Après un délai d’attente, généralement compris entre 7 et 30 jours selon le contrat et la cause de l’arrêt, cette garantie permet de maintenir 100 % des revenus. Ainsi, vous n’aurez pas à subir une baisse significative de vos ressources pendant cette période critique.

En cas de décès prématuré, par ailleurs, cette assurance prévoit également le versement d’un capital à vos proches. C’est-à-dire que votre famille peut bénéficier d’un soutien financier conséquent pour faire face aux dépenses inattendues et maintenir un certain confort de vie. Et ce n’est pas tout !

Coût global d’une prévoyance pour infirmière libérale

Le coût global d’une assurance prévoyance pour infirmières varie en fonction de plusieurs critères, tels que :

  • L’âge ;
  • Le statut familial ;
  • Le revenu annuel ;
  • Les habitudes de vie et les garanties choisies.

En fonction de ces facteurs déterminants, l’infirmière a le choix entre deux possibilités.

80 € à 120 €/mois - Infirmière libérale de 25 ans

Pour les infirmières âgées de 25 ans, sans enfant, le coût mensuel de la prévoyance est compris entre 80 € à 120 €. Cela tient en effet compte de votre statut, vos habitudes de vie (non-fumeur) et votre revenu annuel qui doit être de 40 000 €. En outre, la garantie prend effet après un délai initial de 30 jours en cas d’incapacité de travail. Ce qui est tout aussi pareil pour les infirmières âgées de 37 ans et plus.

100 € à 150 €/mois - Infirmière de 37 ans

Si vous êtes une infirmière libérale de 37 ans, votre situation peut conduire à ce choix-ci. Théoriquement, vous devez avoir deux enfants à charge et être non-fumeur. En plus, vous devez être un travailleur indépendant (BIC ou BNC) dont le revenu annuel atteint 45 000 €. Le seuil d’invalidité étant fixé à 33 %, la franchise est de 30/3/3.

Lorsque vous souscrivez cette assurance, la garantie prend effet après 30 jours en cas d’incapacité de travail, avec une période minimale d’indemnisation de 3 jours. Encore faut-il trouver une assurance prévoyance fiable et qui soit vraiment adaptée à vos besoins spécifiques !

Critères pour choisir sa prévoyance

Pour souscrire une prévoyance infirmière adaptée à ses besoins spécifiques et aux subtilités du métier d’infirmerie, il y a 2 critères qui ne trompent pas !

Le premier est de vérifier la réputation de la compagnie d’assurance. En effet, renseignez-vous sur la notoriété de l’assureur sur le marché, examinez les retours d’expérience d’autres assurés. De plus, scrutez l’étendue des garanties proposées, car c’est un élément clé pour vous assurer une protection complète.

Par ailleurs, le second critère à considérer est la facilité des ajustements de contrat. Vous êtes susceptible d’évoluer dans votre carrière et votre vie personnelle, donc avoir un contrat qui s’adapte à ces changements est essentiel. Vous devez également vérifier les modalités de paiement des cotisations. Pour ce faire, l’idéal est d’opter tout simplement pour un spécialiste de la prévoyance tel que « Gus Assurance ».

Avec Gus, en effet, vous pouvez trouver une assurance adaptée en quelques clics grâce à ses parcours digitaux. Et c’est tout à fait gratuit et sans engagement !

Commentaires des internautes

Partagez votre opinion

Aucun commentaire n'a encore été déposé

Ecrire un commentaire

Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous soumettre votre commentaire.

Veuillez noter que pour éviter tout abus, votre adresse IP sera enregistrée lors de la validation de ce formulaire. Nous la conserverons pendant maximum 12 mois.

 Champs obligatoires

@

Acceptez-vous d'être contacté par les visiteurs de L'Infirmière Libérale Francaise ?

Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.

Recommander cet article

Le formulaire ci-dessous vous permet de recommander l'article Tout savoir sur la prévoyance pour les infirmières.

 Champs obligatoires

@
@
Veuillez recopier le code de sécurité ci-dessous afin de confirmer que vous n'êtes pas un robot.